parution 28 février 2013  éditeur Taïfu comics  collection Taïfu Yaoïblue
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Yaoï

Seule la fleur sait T3

Arikawa réalise à quel point Misaki est encore prisonnier de son passé et promet d’attendre que celui-ci soit prêt à l’embrasser avant d’aller plus loin. Un dernier volume en dessous de nos attentes.


 Seule la fleur sait T3, manga chez Taïfu comics de Takarai
  • Notre note : Red Star Grey Star Grey Star Grey Star
  • Scénario : Red Star Grey Star Grey Star Grey Star
  • dessin : Red Star Red Star Grey Star Grey Star

L'histoire :

Misaki et Arikawa sont seuls dans le wagon du train et le silence des deux jeunes gens est pesant. Au bout d’un moment, Misaki entame maladroitement la conversation et l’ambiance se radoucit immédiatement entre eux. Aussi Arikawa en profite pour voler un baiser à son petit ami qui a encore bien du mal à s’y faire. Puis, ils se rendent ensuite à l’appartement d’Arikawa, où Misaki peut enfin découvrir son univers. Après avoir pris une douche, Misaki se met à la recherche de la télécommande de la télévision. L’objet est à ses pieds et Arikawa colle son ami pour le lui montrer. Celui-ci tente ensuite de le caresser mais le jeune homme ne se sent pas prêt. Arikawa va alors réaliser ce qu’a vécu son petit ami, et lui promettre de ne pas aller plus loin tant qu’il ne sera pas prêt à l’embraser...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour ce troisième et dernier volet, la relation entre Misaki et Arikawa est bien évidemment au centre du récit mais le point à développer est le passage au sexe. En effet, Misaki est toujours prisonnier de son passé et Arikawa ne veut pas le brusquer. Cependant, Misaki parvient de plus en plus à exprimer ses sentiments et se montre un peu plus entreprenant. Du coup, l’ambiance est moins sombre qu’avant et devient un peu trop sentimentale : là où il y avait un côté mature se tient désormais une intrigue assez banale. Cela est un peu dommage car les deux personnages sont pourtant intéressants et attachants. De plus, les choses trainent un peu trop pour un dénouement final prévisible et le dernier tiers, qui est un épilogue se déroulant après la fac, n’apporte pas grand-chose. Du côté des graphismes, rien à signaler si ce n’est qu’on a enfin le droit à des scènes de sexe. Au final, ce troisième volume est en-dessous des deux autres, ce qui est dommage, mais il a le mérite de tout conclure.

voir la fiche officielle ISBN 9782351807019