parution 01 juin 2007  éditeur Tonkam  collection Frisson
 Public adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Science - fiction Seinen

Gantz – 1e edition, T19

Après un rude combat, Gantz propose aux survivants ayant obtenu plus de 100 points de choisir entre retourner dans le monde réel, faire revivre quelqu'un ou obtenir une arme plus puissante. Incompréhension et émotions dans ce tome de transition.


 Gantz – 1e edition, T19, manga chez Tonkam de Oku
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tonkam édition 2007

L'histoire de la série :

Kurono lit un magazine en attendant son métro. Soudain, un clochard glisse et tombe sur les rames. Kato, lycéen lui aussi, descend alors aider le pauvre homme, mais ses seules forces sont insuffisantes. Il demande alors à son camarade de l’aider. L’union de leur force leur permet de remonter le pauvre homme, mais au loin le métro arrive à grande vitesse. N’ayant pas le temps de remonter sur le quai, nos deux étudiants commencent à courir. Malheureusement pour eux, le métro ne s’arrête pas et les heurte de plein fouet. Dans un éclair, ils se retrouvent dans une pièce avec d’autres personnes. Au fond de celle-ci se trouve une sphère noire avec un homme nommé Gantz. Bloqués à cet endroit, ils entendent une chanson les sommant de réussir une mission imposée, sous peine de mourir à nouveau. Pour exécuter ces ordres, ils disposent d’un arsenal et d’une combinaison personnalisée. Or leurs adversaires n'ont pas forcément l’apparence humaine…

L'histoire :

Se retrouvant en face d’un adversaire aux allures de diable, Kurono et Izumi, pourtant ennemis dans et en dehors du monde de Gantz, s’allient pour venir à bout de ce monstre trop fort pour être battu en solo. Leur union permet une victoire resplendissante et les renvoie auprès de la sphère, les autres membres apparaissant ensuite les uns après les autres. Le décompte des points commence alors, et Sakata est le premier à voir le menu des 100 points que propose Gantz. Trois choix sont proposés, le premier permet d’être libéré en ayant la mémoire effacée. Le second propose de recevoir une arme plus puissante, tandis que le dernier fait revivre un humain que Gantz a stocké en mémoire. Sakata veut absolument faire revivre Sakuraï, qui apparaît alors dans la pièce, ne se rappelant pas être mort au combat. Izumi choisit directement le second, alors que Reika choisit de faire revivre Taé, la petite amie de Kurono. Le voyant étonné, la jeune femme lui explique alors qu’ainsi, il pourra choisir la liberté. Le papy ainsi que le guerrier musclé lui proposent eux aussi de faire revivre ses amis. Kurono choisit Kato et repense alors aux deux femmes qu’il a aimées, Keï et Sakuraoka. Pourtant, son second choix sera des plus étonnants…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Rebondissement surprise pour ce 19ème tome de la série d’Hiroya Oku, les 100 points sont atteints et permettent à son auteur de ramener à la vie des personnages qu’il nous avait enlevé de manière fort violente dans les tomes précédents. Le mangaka a ainsi trouvé un parfait moyen de relancer sa série pour de longues aventures. C’est ce que l’on croit, mais le choix final de Kurono (ne spoilons pas) indique tout le contraire et laisse à penser que la fin s’approche bien vite. Ainsi ce tome est basé en premier lieu sur les émotions, et l’intensité de celles-ci. Les pistes sont multiples et permettent d’entrevoir une action survoltée, ce qui se confirme avec la dernière planche de ce tome. Du côté des dessins, Hiroya Oku propose un style beaucoup plus affirmé que sur ses premiers tomes et les décors, aussi bien que les cadrages, sont toujours judicieux, voire un brin provocateur dès qu’il s’agit de montrer les personnages féminins. Ce tome est cependant de transition, bien que l’on y apprenne de nombreuses choses, puisqu’il va permettre à son auteur de mieux nous mener à une fin que l’on espère grandiose.

voir la fiche officielle ISBN 9782845809970