parution 01 août 2005  éditeur Tonkam  collection Frisson
 Public adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Science - fiction Seinen

Gantz – 1e edition, T12

Nouvelle équipe pour Kurono qui voit son rôle de leader accentué mais contesté par un Izumi particulièrement violent et avide de sang. Un tome de transition à la tension énorme.


 Gantz – 1e edition, T12, manga chez Tonkam de Oku
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tonkam édition 2005

L'histoire de la série :

Kurono lit un magazine en attendant son métro. Soudain, un clochard glisse et tombe sur les rames. Kato, lycéen lui aussi, descend alors aider le pauvre homme, mais ses seules forces sont insuffisantes. Il demande alors à son camarade de l’aider. L’union de leur force leur permet de remonter le pauvre homme, mais au loin le métro arrive à grande vitesse. N’ayant pas le temps de remonter sur le quai, nos deux étudiants commencent à courir. Malheureusement pour eux, le métro ne s’arrête pas et les heurte de plein fouet. Dans un éclair, ils se retrouvent dans une pièce avec d’autres personnes. Au fond de celle-ci se trouve une sphère noire avec un homme nommé Gantz. Bloqués à cet endroit, ils entendent une chanson les sommant de réussir une mission imposée, sous peine de mourir à nouveau. Pour exécuter ces ordres, ils disposent d’un arsenal et d’une combinaison personnalisée. Or leurs adversaires n'ont pas forcément l’apparence humaine…

L'histoire :

Depuis qu’Izumi sait qu’il peut retourner dans le monde de Gantz, celui-ci a tout fait pour y arriver. Gantz exigeait de lui de nombreux cadavres et le lycéen s’est exécuté en tirant des rafales en plein Shinjuku, le quartier populaire des jeunes tokyoïtes. Kurono, apprenant cela, décide de s’y rendre afin d’arrêter le massacre mais aussi afin de retrouver Taé, sa petite amie, qui se promène là bas. Mais sa recherche est vaine puisqu’Izumi l’a déjà kidnappée, et celui-ci l’appelle même sur son portable afin de lui donner un point de rendez-vous. En y arrivant, notre gantzer voit Izumi pointer son arme sur Taé. Il demande alors à Kurono de se battre en duel et ce, afin de pouvoir retourner dans la chambre de Gantz, et entame alors un compte à rebours d’une dizaine de secondes. Kurono n’a pas le choix et accepte, dépité, le défit. Seuls quelques échanges de coups de feu ont lieu avant de voir Kurono prendre une balle en pleine poitrine. Izumi jubile mais cela est seulement de courte durée car le corps de celui-ci explose finalement en nombreux morceaux. En effet, Kurono n’a pas utilisé une arme normale mais celle, à retardement, de Gantz. Allongé sur le sol, notre gantzer voit cependant son sang couler bien vite…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Entamant un nouveau cycle, l’auteur décide de nous montrer une nouvelle orientation de la psychologie de son personnage principal, Kurono. Passant du soldat gentillet et assez peu fiable à un véritable meneur d’hommes, Kurono est le type de personnages qu’il est intéressant de suivre tant les similitudes avec le passage de l’adolescence à l’âge adulte sont nombreuses. On sent, certes, que la série fonctionne bien au Japon avec ce nouveau cycle, puisqu’une nouvelle équipe se constitue sur les traces de l’ancienne, avec Kurono en tant qu’ancien, cela étant évidemment fait pour rallonger le succès de Gantz. Ce n’est pas pour autant qu’Hiroya Oku s’est relâché car son univers se voit enrichir à chaque nouveau chapitre de légères subtilités. Celles-ci sont d’ailleurs illustrées par un dessin propre, jouant des encrages et des trames, afin de proposer un style différent où l’informatique montre quelques unes de ses utilisations. Toujours aussi violente, la série ne lasse pas et se lit même d’une traite. Il s’agit d’ailleurs d’un de ses défauts : le temps de lecture est trop court comparé à l’attente de chaque nouveau volume qui, elle, est extrêmement longue. En tout cas, la suite s’annonce fort plaisante…

voir la fiche officielle ISBN 9782845806290