parution 01 septembre 2007  éditeur Tonkam  collection Frisson
 Public adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange, Science - fiction Seinen

Gantz – 1e edition, T20

Kurono voit ses souvenirs revenir petit à petit alors qu'il est poursuivi par les « vampires ». Attention, Hiroya Oku prépare la fin de sa série et nous offre pour cela un scénario abrasif sur fond d'action intense. Une réussite !


 Gantz – 1e edition, T20, manga chez Tonkam de Oku
  • Notre note Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Red Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tonkam édition 2007

L'histoire de la série :

Kurono lit un magazine en attendant son métro. Soudain, un clochard glisse et tombe sur les rames. Kato, lycéen lui aussi, descend alors aider le pauvre homme, mais ses seules forces sont insuffisantes. Il demande alors à son camarade de l’aider. L’union de leur force leur permet de remonter le pauvre homme, mais au loin le métro arrive à grande vitesse. N’ayant pas le temps de remonter sur le quai, nos deux étudiants commencent à courir. Malheureusement pour eux, le métro ne s’arrête pas et les heurte de plein fouet. Dans un éclair, ils se retrouvent dans une pièce avec d’autres personnes. Au fond de celle-ci se trouve une sphère noire avec un homme nommé Gantz. Bloqués à cet endroit, ils entendent une chanson les sommant de réussir une mission imposée, sous peine de mourir à nouveau. Pour exécuter ces ordres, ils disposent d’un arsenal et d’une combinaison personnalisée. Or leurs adversaires n'ont pas forcément l’apparence humaine…

L'histoire :

Depuis que Kurono a atteint les 100 points, il a choisi de quitter l’aventure de Gantz en ayant sa mémoire effacée. Seulement, les derniers évènements font qu’il ne peut trouver le calme escompté. C’est ainsi qu’il ne se rappelle plus de Taé, son ex petite amie, ni de Gantz. Pourtant, un jour, un journaliste nommé Kikuchi vient frapper à sa porte et lui déclare avoir des informations sur les événements récents d’Ikébukuro à lui confier. Le journaliste lui annonce quasiment d’entrée qu’il pense que Kurono est le chef des hommes en combinaison et lui prouve en lui montrant une photo où il y apparaît. Kikuchi continue en lui disant que cela fait 2 ans qu’il suit tous ces phénomènes étranges et qu’il a même découvert qu’en Allemagne, un groupe religieux aurait pour symbole une sphère noire. Kurono nie tout en bloc mais concède au reporter qu’il a un gigantesque trou de mémoire. Kikuchi décide alors de le recontacter régulièrement au cas où. Son enquête se poursuit néanmoins et il trouve assez rapidement les ennemis des gantzers, les vampires, et décide d’en suivre quelques uns à l’intérieur d’un club où, au final, il n’y a que des vampires !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La transition est finie pour Hiroya Oku, qui relance sa série en nous proposant de nombreuses révélations sur l’univers de Gantz mais aussi sur les vampires. La grande force de ce tome est que l’on redécouvre cet univers à travers les yeux de Kurono, amnésique, et qui pour le coup essaie de retrouver les sensations qu’il a pu connaître grâce à la sphère noire. L’auteur avance à grand pas et décide de se séparer des personnages devenus inutiles (je ne donnerais aucun nom), les vampires se battent sans aucune retenue et l’on a l’impression qu’ils connaissent tout des gantzers, ce qui n’est pas réciproque. L’action est intense et l’enquête de Kikuchi nous permet de voir le mode de fonctionnement des suceurs de sang, qui adorent se livrer à des activités telles qu’une sorte de fight club! Faut-il y voir un hommage du mangaka au film de David Fincher ? Sûrement, car sur le plan graphique, les similitudes sont extrêmement proches. Les dessins sont toujours aussi réussis et les effets tels que l’impact de la lumière sur les vampires sont saisissants. Le plan final est également impressionnant tant il a la faculté de nous laisser sur un suspens intense. De l’action intensive et des révélations en pagaille font de ce titre l’un des meilleurs tomes depuis le début de la série, une lecture indispensable pour tous les amateurs de fantastique.

voir la fiche officielle ISBN 9782759500475