parution 01 août 2008  éditeur Tonkam  collection Tonkam Emoi
 Public ado / adulte  Thème Humour, Erotique Ecchi

Golden Boy T1

Le jeune Kintaro apprend à l’école de la vie en passant de job en job et rencontre de nombreuses jeunes femmes qui, si elles le prennent tout d’abord pour un pervers, finiront bien souvent sous son charme. Un manga culte pour hommes à ne pas rater.


 Golden Boy  T1, manga chez Tonkam de Egawa
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tonkam édition 2008

L'histoire :

Kintaro Oé, 25 ans, a quitté l'université la plus réputée du Japon avant d’obtenir le diplôme car il n'avait plus rien à y apprendre. Depuis, il passe sa vie à voyager et à effectuer des petits jobs pour apprendre à l'école de la vie :

  • Alors qu’il se rend en VTT à son nouveau job, Kintaro n'entend pas venir la Ferrari derrière lui et tombe à la renverse. Une superbe femme en sort et lui donne une liasse de billets en guise de réparation mais refuse d'avoir tout autre contact. Prenant ensuite son nouveau poste, il se rend compte que la femme rencontrée plus tôt est la directrice...
  • En ce moment, Kintaro travaille au bureau électoral du maire Katsuda, en pleine campagne pour un nouveau mandat. Alors qu'il pense que la fille de l'homme politique est un ange innocent, il va apprendre à ses dépends que celle-ci est une manipulatrice...
  • Kintaro travaille dans une pension en montagne et tombe sur 3 clientes hautaines et mal élevées qui ne lui causent que des soucis. Mais le patron décide soudain d'abandonner l'auberge et la confie à Kintaro...
  • Kintaro est embauché comme cuisinier dans un petit restaurant de nouilles où le travail est difficile et la fille du patron bien mignonne. Mais il se rend compte que le fiancé de la belle la trompe et n'a pour seul but que de récupérer le restaurant…
  • Suivant une jolie femme, Kintaro voit que celle-ci travaille à la piscine municipale et qu'on y recherche une place de maître-nageur. Il décide donc de postuler pour conquérir la belle mais il y a un hic : il ne sait pas nager !
  • Sur la route vers son prochain job, Kintaro assiste à la séance érotique d’une belle motarde grâce aux vibrations de son moteur. Après son départ, il n'a plus qu'une seule idée en tête : la revoir. Or, il se trouve qu’il s’agit de la fille de bonne famille de la demeure où va travailler Kintaro...

    Ce qu'on en pense sur la planète BD :

    Quel plaisir de retrouver les aventures comico-coquines de notre ami Kintaro, à la fois surdoué et débile de première catégorie, cela étant notamment dû à son côté obsédé indécrottable. Contrairement à la précédente édition, le format de la série est désormais respecté : pages couleurs, sens japonais, traduction refaite… L’éditeur nous offre même une jaquette réversible et, uniquement pour le premier tirage, un DVD du premier épisode de la version animée (qui n’est malheureusement pas le plus intéressant de la série, mais bon…). Bref une édition très soignée qui, on l’espère, arrivera cette fois-ci au terme de la série, ce qui n’avait pas été le cas avec l’éditeur précédent. A noter d’ailleurs que, si la série est toujours assez coquine, les volumes suivants vont devenir de plus en plus trash et que ce manga n’est donc pas à mettre entre des mains trop jeunes. Dotée d’un humour orienté ecchi où Kintaro, un poissard comme on n’en fait plus, se retrouve toujours dans des situations improbables où la gente féminine le prend forcément pour un pervers (ce qu’il est, finalement…), la série à tout de même un gros point faible : le dessin. Les graphismes sont souvent fournis et l’on sent que l’auteur se donne du mal. Néanmoins, il y a de sérieux soucis dans les proportions, le trait est un peu vieillot et les décors oscillent du très détaillé à la page entière remplie de cases aux arrières plans totalement vides ! Le découpage est tout sauf original mais la mise en scène rattrape cela, notamment grâce à des cadrages intéressants (voir la tête de Kintaro depuis le fond des toilettes qu’il récure presque systématiquement à chaque chapitre est un vrai must !). Avec son héros attachant, à mi-chemin entre le génie et l’abruti malchanceux, et des aventures variées et amusantes en plus d’être coquines, cette série saura sans aucun doute trouver son public.

    voir la fiche officielle ISBN 9782845809369