parution 26 mars 2014  éditeur Tonkam  collection Tonkam Shôjo
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Humour Shôjo

Seiyuka ! T12

Hime doit passer ses week-ends en tant que Shiro chez la mère de Senri mais risque d’y perdre la raison. Une conclusion étonnante mais plus que sympathique.


 Seiyuka ! T12, manga chez Tonkam de Maki
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Hime est ravie d’avoir décroché un rôle avec son idole de toujours : Sakura Aoyama, la mère de Senri. Celle-ci semble d’ailleurs enthousiaste et propose à Hime, qu’elle prend pour un garçon à cause du travestissement en Shiro, de venir habiter avec elle le temps du tournage. Yamada, le manager de Hime/Shiro, s’y oppose fermement : il faut dire que Sakura est tellement extrême dans sa façon de jouer qu’elle adopte totalement le mode de vie et de pensée de ses personnages. Finalement, il est décidé que Shiro passera les week-ends chez Sakura. Un peu plus tard, quand Senri croise sa mère qui lui propose de venir aussi le week-end car il interprète le meilleur ami du personnage de Shiro, le garçon se met en colère et menace sa mère : si jamais elle blesse Shiro, il ne le lui pardonnera jamais...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le précédent volet marquait de grandes étapes pour les personnages et c’est au tour de celui-ci de poursuivre dans la même veine pour conclure le récit. Ainsi, Hime va devoir surmonter plusieurs épreuves : jouer aux côtés de son actrice fétiche, convaincre sa mère de son talent et, surtout, dévoiler qu’elle est Shiro à Senri et au pays tout entier. Sans précipitation, l’intrigue marque donc les derniers pas qu’il reste à franchir à ses personnages tout en développant au maximum leurs sentiments et dilemmes. La narration est très bien menée et les évènements s’enchaînent de manière fluide sans qu’on ressente trop de vitesse ni qu’on ne s’ennuie. Bien évidemment, les sentiments sont très largement mis en avant : ainsi, on en est pleine empathie avec les protagonistes et on ne peut qu’être touché par ce qui leur arrive. Au final, ce dernier opus apporte une conclusion digne de ce nom, à la fois efficace et émouvante, ce qui nous confirme tout le bien qu’on pense de cette série !

voir la fiche officielle ISBN 9782756055947