parution 16 juin 2010  éditeur Tonkam  collection Tonkam Shôjo
 Public ado / adulte  Thème Sentimental, Fantastique - Etrange, Humour Shônen

To Love T11

Rien ne va plus autour de Rito : Oshizu devient une vraie humaine, une méduse copie les filles, ces dernières sont envoyées dans un RPG... Malgré quelques trouvailles originales, le scénario reste désespérément plat.


 To Love T11, manga chez Tonkam de Hasemi, Yabuki
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Tonkam édition 2010

L'histoire :

  • Yui arrive livide en classe et ses camarades ne tardent pas à savoir pourquoi. Leur professeur leur annonce en effet l’arrivée d’une nouvelle élève et il s’agit d’Ochizu, le fantôme, qui a visiblement réussi à se réincarner...
  • Tous les élèves sont obligés de participer au projet d’embellissement de la ville. Si les garçons se plaignent de devoir faire tout le nettoyage, les demoiselles ne sont quant à elles pas enchantées par leur uniforme de soubrette qui leur attire bien des ennuis...
  • Une méduse copieuse s’est échappée sur Terre et la créature va faire des ravages dans l’entourage de Rito en copiant les filles...
  • Zastin se fait réprimander par le père de Lala et décide donc de se mettre activement à protéger la princesse. Aussi, lorsqu’Ombre Dorée rend visite à Lala, Zastin fait preuve de trop de zèle...
  • En ouvrant une lettre trouvée dans son bureau, Rito se retrouve plongé dans un RPG, et il n’est pas seul : Haruna, Mikan et Yui sont avec lui. S’ils veulent rentrer chez eux, ils vont donc devoir mettre leur expérience de joueur à profit...

    Ce qu'on en pense sur la planète BD :

    La première moitié de ce volume est composée, à l’instar de ses prédécesseurs, de chapitres indépendants qui se contentent de trouver des prétextes particulièrement risibles pour dénuder ces demoiselles. Certes, il y a une légère avancée de l’intrigue avec Oshizu (le fantôme) qui se retrouve en possession d’un corps et intègre le lycée, mais c’est à peu près tout ce qu’il y a de notable. Le reste est en effet pitoyable, avec une mention spéciale pour Mikado qui veut revêtir une tenue se soubrette pour se balader en ville comme les élèves... Dans la deuxième moitié du volume, l’histoire prend une drôle de tournure puisque Rito, sa sœur et ses amies se retrouvent plongés dans un RPG, et cela est l’occasion de voir les personnages dans de nouvelles (petites) tenues. S’il y a au moins le mérite d’une tentative de scénario, on est une fois de plus déçu par la tournure des évènements, toujours aussi consternants dans leur approche lourde du fan-service. A la fin du volume, Rito ouvre tout de même un peu son cœur et annonce à Lala la nature de ses sentiments pour elle, et on découvre deux nouveaux personnages qui devraient intervenir réellement par la suite pour, on l’espère, faire avancer l’intrigue (mais ne rêvons pas trop). Quelques innovations donc, mais rien de transcendant.

    voir la fiche officielle ISBN 9782759503025