parution 16 septembre 2020  éditeur Delcourt  collection Une case en moins
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Ollie et l'Alien

Alors qu’il se balade dans un bois, Ollie tombe face à face avec une extraterrestre. 23 ans plus tard, il va être le père d’un alien. Une BD poilante et inspirée de personnages existants.


Ollie et l'Alien, bd chez Delcourt de Bernard, Combet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2020

L'histoire :

6 août 1996, alors qu’il se balade en vélo dans une partie boisée de Los Angeles, Ollie fait une chute. Quand il se relève et souhaite remonter en selle, il tombe nez à nez avec un extraterrestre. A peine lui touche t-il la main, que l’alien remonte dans sa soucoupe volante et disparait. 23 ans plus tard, Ollie est serveur dans un fast-food. Son camarade Jordan fait une entrée tonitruante dans le restaurant et allume le téléviseur. Le président des USA s’exprime en direct. Il révèle qu’un vaisseau spatial est sur le point d’atterrir dans le Nevada. Depuis 2018, le gouvernement discuterait secrètement pour organiser prochainement la première rencontre entre des humains et des extraterrestres et ce n’est pas sans flatter l’égo du président. Le roi des Aliens vient contredire le président du pays le plus puissant du monde : il ne s’agira pas de la première, mais de la seconde rencontre avec des humains. Ils reviennent aujourd’hui sur Terre car ils aimeraient parler à Ollie Valery Dreyfus...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ollie ne serait pas uniquement le premier homme à avoir rencontré des extraterrestres, mais il serait également le premier à avoir enfanté un alien. Pour ce qui ne connaissent pas le mode de reproduction des aliens, ne vous faites pas surprendre au détour d’une rencontre fortuite. Et sachez que cela ne se produit pas lors d’une partie de jambes en l’air, mais en se touchant la main. Ce loser d’Ollie va donc être le père du premier enfant intergalactique. Le roi des aliens rend visite aux humains pour s’assurer que son futur gendre est à la hauteur : il le met donc à l’épreuve durant 15 jours en devant s’occuper de sa dulciné tombée du ciel. Tout cela se déroule évidemment sous les yeux du président des USA, qui est un véritable idiot : un va-t’en guerre qui passe son temps sur les réseaux sociaux (toute ressemblance avec un président républicain qui refuse de reconnaître la victoire de son adversaire n’est que pure coïncidence). Ollie se retrouve vite dépassé par les événements et se croit dans un mauvais cauchemar. L’égo surdimensionné des dirigeants de chacune des civilisations va inexorablement conduire à un conflit armé. Cette histoire est totalement déjantée, avec un humour loufoque : la petite alien va se voir affublée du nom de Beyoncé, le président américain s’entoure de Justin Bieber pour négocier avec les extraterrestres, le roi des Alien menace de dévoiler au monde entier que le président américain a une petite quéquette, etc. Autant de ressorts comiques aussi surprenants qu’efficaces. On se marre du début à la fin. La caricature du président américain serait à mourir de rire si elle n’était aussi proche de la réalité. Evidemment cette histoire va bien se terminer… ou presque. Graphiquement David Combet n’a pas cherché à faire dans l’extravagance pour représenter les extraterrestres et leurs vaisseaux. Le dessin est fluide et sied parfaitement au ton humoristique de cet album.

voir la fiche officielle ISBN 9782413020158