parution 09 septembre 2020  éditeur Glénat  collection La sagesse des mythes
 Public ado / adulte  Thème Conte - Féerie

Héraclès T3

L'apothéose du demi-dieu

Héraclès célèbre son mariage avec Déjanire en racontant ses fameux douze travaux. Mais il n’en a pas pour autant fini avec les ennuis. Une conclusion intéressante, mais qui ne rend pas hommage à la magnificence du personnage.


 Héraclès T3 : L'apothéose du demi-dieu (0), bd chez Glénat de Bruneau, Duarte, Ruby, Vignaux
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2020

L'histoire :

Héraclès n’est pas peu fier de raconter à la foule la fin de ses douze travaux. Déjanire, sa future femme, dévore ses paroles, même si elle connaît le récit par cœur. Il ne lui restait plus que deux travaux. Or le onzième est loin d’être le plus simple : récupérer les pommes d’or du jardin des Hespérides. Or, tout le monde sait qu’il est gardé par un puissant Dragon qui en empêche l’accès. Cette fois, le héros n’a pas voulu braver la créature. Il se rend donc au Caucase pour demander de l’aide. Il sait que s’y trouve le plus intelligent des hommes : Prométhée, celui qui a donné le feu aux hommes et qui a provoqué la colère de Zeus. Héraclès le libère de ses chaînes et tue le vautour qui lui mangeait le foie tous les jours. En échange de sa liberté retrouvée, il lui demande de l’aide pour réaliser ce nouveau travail. Prométhée lui donne un sage conseil. Conseil qui le mène à là bordure du monde, devant le Géant Atlas. En effet, le Jardin des Hespérides est occupé par ses filles et il peut y rentrer et en sortir à sa guise. Là encore, Héraclès propose un nouveau marché : il remplace Atlas pour porter le monde le temps qu’il aille lui chercher les pommes d’or. Quand il revient avec un panier chargé de pommes, Atlas tente de gagner du temps pour garder sa liberté. Prométhée avait prévenu : Atlas ne voudra pas reprendre sa tâche. Héraclès décide alors utiliser la ruse pour tromper Atlas...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le mythe d’Héraclès touche à sa fin avec ce dernier tome. Les coupes des différentes parties sont plutôt malines puisqu’on reprend les derniers travaux du plus célèbre des héros de la mythologie grecque ; or en réalité, ces deux derniers travaux servent à présenter celle par qui le malheur arrive : Déjanire. Clotilde Bruneau se focalise donc beaucoup sur la femme d’Héraclès, quitte à rogner certains passages importants ou à passer plus vite certains épisodes. Cette adaptation est d’ailleurs intéressante à plus d’un titre, car elle se centre beaucoup sur des détails méconnus et passe beaucoup plus vite sur les épisodes canoniques. Ainsi, on assiste à la rencontre entre Prométhée, la mort du jeune Eunomos ou son combat contre le Dieu Achéloos... Malheureusement, certains passages sont du coup trop vite balayés et notamment la toute fin du personnage. Le tout manque également de grandiloquence et de lyrisme. La faute également à un dessin par trop réaliste. Carlos Rafael Duarte a un style ultra efficace, mais ses personnages sont trop humains. Ainsi, les Dieux n’ont aucune grandeur et la rencontre avec Atlas ou la confrontation avec le terrifiant Hadès sont traités de façon beaucoup trop neutre. Dommage, tout de même. Héraclès eut mérité une fin grandiose, digne de son statut de méga-héros.

voir la fiche officielle ISBN 9782344023389