parution 20 janvier 2021  éditeur Glénat  collection 24x32
 Public ado / adulte  Thème Historique, Aventure - Action

USS Constitution T2

Il y a deux justices en mer, celle des gradés et celle des sans-grades

Alors que l’aspirant Powlett a découvert son terrible secret et abuse de chantage à son égard, Pierre-Mary Corbières poursuit sa destinée au sein de l’équipage de l’USS Constitution. On le retrouve en Méditerranée…


 USS Constitution T2 : Il y a deux justices en mer, celle des gradés et celle des sans-grades (0), bd chez Glénat de Bonnet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Glénat édition 2021

L'histoire :

En novembre 1804, la frégate USS constitution et son escadre de 7 navires, commandée par le commodore Preble trouve escale à Syracuse, en Sicile. Les hommes d’équipage sont autorisés à descendre à terre et en profitent pour rejoindre les « bouges » des bas-quartiers, où alcool, jeu d’argent et prostitués font leurs affaires. Powlett, discret et distant ces derniers temps, oblige alors l’aspirant Corbières à accepter ses avances, sous peine de révéler à l’équipage la nature du secret « qu’il » emporte, celui d’être une femme. Alors Powlett n’aura plus de cesse d’abuser de Corbières, à terre comme en mer, même si Nicholas, le fidèle ami de Pierre-Mary se doute bien de quelque chose lors de la traversée vers le port de La Valette, à Malte. Là-bas, le consul américain, qui n’est autre que Louis Corbières, l’oncle de notre jeune aspirant, mais aussi le responsable de tous ses malheurs, invite tous les officiers à sa table. Reconnaitra-t-il sa nièce, alors qu’elle a décidé d’en finir avec lui-même, dès la nuit tombée, avant que son plan n’échoue ? À nouveau en mer, l’équipage découvre la disparition de l’aspirant Powlett ; et pire des malheurs, l’éventrement du chat du bord, signe de mauvais présage. Pourtant l’hiver se passe sans aucune catastrophe, avant que l’équipage n’appareille sur un navire maquillé, en direction de Tripoli, afin d’y détruire au port, l’USS Philadelphia, capturé avec son équipage. La mission est de tous les dangers et Pierre-Mary se porte volontaire, contre les conseils de Nicholas, qui lui avouera être l’auteur des derniers actes sur le navire, mais aussi connaître son secret. À Tripoli, le scénario mis en place par les officiers américains fonctionne à merveille. Sous fausse identité, ils parviennent à s’amarrer à leur ancien navire pour le détruire afin qu’une telle arme ne reste aux mains de l’ennemi. Ce dernier, qui ne pouvait imaginer telle prise de risque, est totalement pris à l’improviste et la mission américaine est un véritable succès. Alors Pierre-Mary s’épanche avec parcimonie auprès de Nicholas sur sa véritable histoire…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans cette suite, les aventures de l’aspirant Pierre-Mary Corbières sont à l’égal du premier opus, avec un récital de l’histoire maritime à voile du début XIXème siècle et de l’émergence rapide de l’US Navy. Nous y retrouvons tous les ingrédients déjà en place, autour d’un héros charismatique et rempli(e) de secret, mais surtout un dessin et des couleurs magnifiques sur un thème aussi spécifique, que seul François Bourgeon et ses cultes Passagers du vent avait jusqu’alors réussi à mettre aussi bien en avant. Le dessin de Franck Bonnet ne souffre d’aucune critique, tant les détails sont précis et nets, avec ce qu’il faut d’embrun, de fumée et de poudre au combat. En fait, c’est plutôt au niveau scénaristique que le bas pourra en blesser certains, avec justement trop de similitude avec l’histoire de Bourgeon. L’on retrouve en effet une femme grimée en homme afin de se mélanger à un équipage totalement masculin, mais surtout par le biais d’un mécanisme non-désiré dans l’enfance, à savoir l’usurpation d’une autre identité. Nous y retrouvons également d’autres ingrédients sous forme de « déjà vu », avec un oncle oppresseur et criminel et un esprit de vengeance qui fera écarter de la route de notre jeune héroïne, tous ceux qui se mettent en travers, où à l’inverse, se rapprochent par leur sentiment. Il sera donc préférable de découvrir pleinement cette histoire, sans antécédent des autres BD maritimes, pour l’apprécier pleinement. En revanche, il y a peu de risque d’apprécier tout le jargon de la voile d’époque, sans un bon dictionnaire, tant USS Constitution est truffé d’un vocabulaire technique. Et pour combler le tout, il faut encore aller en chercher l’explication dans une annexe, de même que pour les dialogues en italiens, en fin de l’album, alors qu’il aurait été si simple de les annoter en bas de chaque case. Malgré tout, ne boudons pas notre plaisir, car ne serait-ce que pour les dessins et l’ambiance, ces aventures valent bien leur rasade de rhum, en attendant la suite.

voir la fiche officielle ISBN 9782344041734