parution 24 février 2021  éditeur Delcourt  Public ado / adulte  Mots clés Aventure - Action / Fantastique - Etrange / Mondes décalés / Super-héros

Hellboy T5

Deluxe

Nouveau pavé pour cette collection qui propose des livres aux dimensions incroyables. Cette fois-ci son contenu est inégal, la faute à un premier run presque indigeste. Heureusement, la seconde aventure est bien meilleure !


 Hellboy T5 : Deluxe (0), comics chez Delcourt de Mignola, Stewart
  • Notre note Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Blue Star Blue Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Blue Star Blue Star Blue Star Blue Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2021

L'histoire :

En Angleterre, dans une campagne reculée, au beau milieu de nulle part, un manoir abandonné est le théâtre d'une étrange partie de poker. Hellboy suit et relance de 10. Harry H. Middleton le chambre en lui disant qu'il ne sait pas bluffer. D'ailleurs il n'a jamais su ! Ce qui a de sûr, c'est que le vieux Middleton est mort en 1989 et ça c'est pas du bluff ! A sa gauche, Sir Albert Lindsay disparu en 1917, scrute la réaction de Célia Radford, morte en 1906. C'est le moment que Hellboy choisit pour abattre ses cartes : full aux Reines par les 7 ! Le géant rouge n'a pas le temps de savourer sa victoire qu'un de ses convives remarque une étrange protubérance sur son bras... La partie de cartes, c'est un rêve et Hellboy s'en réveille avec peine car le kyste sur son bras, lui, est bel et bien en train de prendre des proportions énormes ! Alors que la boule vire au noir, grossissant à vue d’œil, le garçon de l'enfer aperçoit une forme luire, c'est celle d'un démon qui est en train de la vider de sa propre substance !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A l'affiche de ce volume 5 de la monstrueuse collection Intégrale, deux sagas écrites par Mignola, dessinées par Ducan Fegredo et mises en couleurs par Dave Stewart. Initialement parus en 2008 et 2010 chez le même éditeur, L'appel des ténèbres et La grande battue se situent à un moment charnière de la série. Mike Mignola avait déjà laissé la charge du dessin à d'autres, dont l'immense et regretté Richard Corben, mais exclusivement pour des spin-off. Là, c'était désormais pour la série-mère que son créateur passait le relais des pinceaux à Duncan Fegredo. Et paradoxalement, là où ce dernier s'en sortait carrément bien, c'est l'écriture de L'appel des Ténèbres qui souffrait de carences comme la lenteur du rythme, entraînant fatalement le lecteur dans une suite d'évènements manquant cruellement de piquant et d'intensité. Avec le recul, cette aventure qui confronte Tête-à-cornes-cassés à la Baba Yaga ne figure clairement pas parmi les meilleures : guère passionnante, pas particulièrement spectaculaire, tirant en longueur, le moins qu'on puisse dire est que son intrigue n'est pas renversante. En réalité, le job de Ducan Fegredo prend le pas sur le scénario et c'est le dessinateur anglais qui tire la couverture à lui. Un comble ! Dans la chronologie de la série, Hellboy a déjà quitté le BPRD et ce run-là ne dégage malheureusement pas de magie. Mais heureusement, La grande battue qui lui succède remet l'église au centre du village. Un village forcément inquiétant et particulièrement dangereux, peuplé de créatures qui suscitent à nouveau la curiosité comme l'effroi. La magie revient et c'est forcément de la magie noire, dont les incantations provoquent à nouveau le plus vif plaisir pour le lecteur. Si bien que le contenu de ce volume est assez inégal, passant du «moyen» au «tout bon», au fil des 350 pages de BD, agrémentées d'un cahier de croquis préparatoires et de notes qui font le bonheur de ceux qui aiment entrer (un peu) dans les coulisses de la création. En conclusion, pas de quoi bouder son plaisir, surtout quand on a un livre de cette dimension et d'une confection de très grande qualité.

voir la fiche officielle ISBN 9782413027959