parution 06 novembre 2013  éditeur Panini Comics  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Shôjo

The end of the world T1

Victime de brimades, Azusa est obligée de changer d’école et elle se retrouve à sortir avec le beau mais inquiétant Kasuga. Toutefois, sa vision des choses va changer en observant son camarade Kawaguchi. Triste mais efficace !


 The end of the world T1, manga chez Panini Comics de Makino
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Panini Comics édition 2013

L'histoire :

Asuza, une collégienne, est en train de se faire harceler par un homme qui veut l’entraîner dans un love hotel. Heureusement, son camarade de classe Kawaguchi intervient en photographiant la scène avec son portable et en menaçant le pervers de la publier sur le net. L’homme s’enfuit et Kawaguchi repart, sans qu’Asuza n’ait eu le temps de s’expliquer sur ce qu’il vient de se passer. Le lendemain en classe, Asuza est en train de changer de chaussures à son casier quand son petit ami Kasuga arrive et la prend par la taille. La demoiselle est gênée mais le garçon n’en a que faire et ils se rendent ainsi en classe. Rapidement, Kasuga et ses amis se mettent à embêter Kawaguchi qui reste impassible. Si elle n’ose pas leur dire d’arrêter, Asuza est admirative devant Kawaguchi qui garde le dos et le regard droits. Si elle avait su être comme lui, Asuza n’aurait pas dû changer d’école, ne sortirait pas avec un garçon qui lui fait peur, et cela aurait pu éviter le drame à venir...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En mettant en couverture l’héroïne qui pleure, cela donne déjà une idée de l’ambiance de ce titre. D’ailleurs, le premier chapitre confirme cela : Asuza était brimée dans son ancienne école, elle sort avec un garçon qui la terrorise pour être protégée, un de ses camarades est malmené par les autres... Bref, rien de joyeux. Néanmoins, on ressent vite de l’empathie pour Asuza car, malgré ce qu’elle a subi, la demoiselle tente d’aller de l’avant, essaye de ne pas reproduire les erreurs passées et communique un peu plus avec les autres. De plus, le récit sait nous maintenir en haleine car, dès lors qu’un triangle amoureux s’installe, on apprend qu’un des trois va mourir. On est donc accroché à chaque page en se demandant, autant qu’en redoutant, de découvrir qui va connaître cette fin tragique, pourquoi et comment. L’idée est donc efficace puisqu’on est absorbé par l’histoire. Certains regretteront peut-être de voir qu’Asuza pleure beaucoup mais les autres seront touchés par son histoire. Du côté des dessins, rien de bien original mais la qualité est là, ce qui est le principal : personnages expressifs et séduisants, planches fournies, tramage soigné, décors bien représentés... A essayer donc !

voir la fiche officielle ISBN 9782809434477