parution 01 novembre 2008  éditeur Casterman  collection Ligne rouge
 Public ado / adulte  Thème Historique, Sentimental

Les aventures de Boro, reporter photographe T3

La dame de Berlin 3

Boro est enfin promu reporter. C’est alors que les ennuis commencent vraiment : publier des photos du Führer pelotant une fleuriste était décidemment une mauvaise idée. Fin de cycle palpitante, au relookage réussi…


Les aventures de  Boro, reporter photographe T3 : La dame de Berlin 3 (0), bd chez Casterman de Franck, Vautrin, Veber, Ge
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2008

L'histoire :

Janvier 1933. L’Allemagne acclame le nouveau Chancelier du Reich, Adolph Hitler. Blèmia Borowicz vient de prendre du galon et peut enfin utiliser la signature de « Boro reporter » à bon escient. Cette fameuse photo qu’il a prise du Führer à Berlin offrant des fleurs à une certaine Eva Braun, alors qu’il n’était encore que Caporal, lui évite de peu le renvoi de l’Agence Iris et lui assure une sérieuse promotion en tant que bras droit du patron. Les ennuis financiers de ce hongrois immigré à Paris sont désormais terminés. Pendant ce temps, sa cousine Frau Maryka Vremler, berlinoise et actrice professionnelle reconnue, n’arrive pas à se faire à l’avènement du nazisme. Sa véhémence envers le parti, ainsi que les photos publiées par son cousin, lui valent une surveillance toute particulière de la part de la Gestapo. Cela ne l’empêche pas de cacher dans son grenier un jeune et beau révolutionnaire communiste. Alors qu’il réalise enfin son rêve de reporter, Boro ne tarde pas à être mis sur la piste d’une société secrète, Parsifal, qui semble tirer les ficelles du Reich. Ces fameux clichés d’Hitler en train de peloter une fleuriste, semblent toujours fortement les intéresser. Et pas seulement à cause du Führer…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce 3e épisode de Boro marque la fin du cycle « La dame de Berlin ». Plus qu’une conclusion, cet album marque aussi le passage à une production plus soignée. Le dessin de Marc Veber, désormais légèrement plus fin, est alors mis magnifiquement en avant par une colorisation très travaillée du « Studio Sept Epées » et de Li Ge. Dès lors, le graphisme prend une autre dimension, la transition étant d’autant plus perceptible concernant les personnages. Certes, ce n’est peut être que du maquillage, mais ce nouveau look sied superbement au ton de la série et donne beaucoup de plaisir à l’œil. Au scénario, Dan Franck et Jean Vautrin ne sont pas en reste et proposent une fin palpitante à ce premier cycle. Tout en maintenant un rythme soutenu, les auteurs prennent le temps de développer la psychologie des personnages, ce qui apporte la profondeur attendue à ce roman des années 30 très encré dans l’Histoire. Ainsi donc, Boro réussit son premier examen haut la main, et promet beaucoup pour le futur.

voir la fiche officielle ISBN 9782203392687