Bastien Vivès T3 : L'amour (0), bd chez Delcourt de Vivès ©Delcourt édition 2012

Bastien Vivès T3

L'amour

Ah l’amour réciproque, ce sentiment à la fois universel et pourtant difficilement accessible au commun des mortels. Si tout a déjà été dit sur le sujet, Vivès, lui, préfère tout dézinguer sur son passage, avec une évidente jubilation…

L'histoire : Bastien est à sa table de travail, en train de bosser sur une nouvelle BD. Sa femme lui annonce soudain qu’elle le quitte et qu’elle compte emmener les enfants avec elle. Lui s’en fout un peu, enregistre d’abord son travail sur le disque dur puis lui répond, sur un ton nonchalant mais très conscient, qu’elle peut prendre tout ce qu’elle veut : enfants, bijoux, maison… Lui gardera son amour pour elle, ses rêves et son destin tragique d’auteur de BD…
Une fille demande à sa mère si elle a déjà trompé son père. Celle-ci répond jamais de la vie, puis commence à s’énerver et finit par péter un plomb. Oui, elle l’a déjà trompé, et alors ? Fait chier…
Deux amis se retrouvent dans un bar. L’un affirme que les femmes ne pensent qu’à ça. L’autre n’y croit pas une seconde. Décidé à lui prouver le contraire, le premier lui demande de baisser le ton pour écouter la conversation des deux filles assises à-côté. Et de quoi parlent-elles ? De sexe évidemment, et de manière très crue… « des vraies poissonnières ». Il paraît aussi que ce sont les femmes qui fréquentent le plus les sites pornos sur Internet… Incroyable !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Armé de son bulldozer anticonformiste, Bastien Vivès s’attaque cette fois-ci à l’amour (orienté sexe) après avoir donné sa version de la famille et des jeux vidéo. Une nouvelle fois, il livre une petite étude sociologique sans concession sur ce truc universel après lequel tout le monde court sans toutefois parvenir à l’atteindre véritablement. Vivès singe, décortique et raille les comportements ou dialogues ridicules de couples qui, parfois, n’arrivent plus à se supporter. Il aborde ainsi quelques thématiques attendues : fantasmes déséquilibrés, histoires de tromperie avec pétages de plomb à la clé, insoupçonnée obsession des femmes pour le sexe, absence de désir physique la trentaine venue, échangisme qui tourne court, passion aliénante de la BD qui met le couple en péril. C'est intéressant quand Vivès, se mettant en scène, auto-parodie sa condition d’auteur avec un sens de la dérision jubilatoire. Ailleurs, les ressorts narratifs sont classiques : quiproquos, nervous breakdown, humour souvent trash comme dans la deuxième séquence qui donne clairement le ton. Sans surprise, l’auteur prend un malin plaisir à pulvériser le politiquement correct et à choquer. Parfois très cru ou vulgaire, le propos a le mérite d’éviter toute ambiguïté. Les saynètes sont tour à tour désopilantes ou mordantes (cf. religion, couple, échange, passion), gratuitement trash (trompe, fantasme, formule), gentillettes (chat, télé) ou anecdotiques (regard, emmerde, enceinte, complot). Bref, c’est globalement drôle bien qu’assez inégal, pour un résultat sans prétention. Un petit moment de lecture sympathique... ou inutile, selon où se place votre sens de l'humour. « Non vas-y, c’est toi qui raccroches. Ok, alors à 3. Un, deux….

  • scénar dessin


17 juin 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 9.95-5% = 9.45

sur


 Bastien Vivès T3 : L'amour (0), bd chez Delcourt de Vivès ©Delcourt édition 2012

12 juin 2012

Delcourt

Shampooing

voir la fiche officielle

9782756029894

ado / adulte

Chronique sociale