L'Ecume des jours, bd chez Delcourt de Voulyzé, Morvan, Mousse ©Delcourt édition 2012

L'Ecume des jours

Tourmenté par son célibat, Colin a le bonheur de rencontrer Chloé. Malheureusement, un nénuphar vient jouer les importuns. L’adaptation du célèbre roman de Boris Vian, au rythme d’une leçon d’amour lovée au creux d’un univers singulier.

L'histoire : Colin est un célibataire fortuné. Un gentil jeune homme au coffre empli de 100 000 doublezons, propriétaire d’une vaste et incroyable maison, mais aussi servi par un cuisinier de génie qui n’a pas son pareil pour plagier le grand Gouffé (un maitre-queue de renom). Et c’est justement ce soir l’occasion de décliner ses talents au son d’une anguille en croute pêchée dans le robinet de la salle de bain : Colin a invité Chick son meilleur ami. Pianocktail (une invention de Colin permettant de distribuer des cocktails en fonction de la mélodie interprétée) jazzy et repas fin délient rapidement la langue des convives. Chick se prête alors au jeu des confidences pour avouer à son ami qu’il est devenu dingue de la belle Alise. Il l’a rencontrée à une conférence de l’éminent Jean-Sol Partre. Elle aussi est complètement fana de ce philosophe. C’est sur : ces deux-là sont fait l’un pour l’autre. Du coup, Colin se laisse aller à imaginer qu’il pourrait lui aussi trouver l’âme sœur. Et justement, quelques jours plus tard, à l’occasion d’une fête (ennuyeuse) donnée par Isis Ponteauzanne, son cœur joue de la grosse caisse quand ses yeux croisent ceux de la ravissante Chloé…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  C’est en 1947, et sous son vrai patronyme, qu’après être allé cracher sur vos tombes, Boris Vian publie cette histoire, comme il aime à le dire : « entièrement vraie, puisque je l’ai imaginée d’un bout à l’autre. » Le ton est ainsi donné, qui nous confie à un univers incroyablement surréaliste, astucieux en diable, particulièrement effronté et qui appuie comme il faut là où ça fait mal aux jointures de la société (avec un étonnant écho quelques 65 ans plus tard…). Travail, religion, superficialité des individus, idolâtrie compulsive, argent et amitié sont alors joliment égratignés au son d’une mélodie jazzy et d’une jubilation à se jouer des mots comme s’il s’agissait d’une pâte malléable à souhait. Mais surtout, le voilà qui offre une puissante et poignante leçon d’amour que l’écrin de ce monde onirique, de prime abord déroutant, ne peut empêcher d’approprier, page après page, à la moindre parcelle de notre sensibilité. Gai d’abord, au rythme du pétillement burlesque des protagonistes, il se gorge peu à peu de drame en délaissant la fantaisie pour l’angoisse et la tragédie... Échec éditorial, lors de sa parution, et avant d’être porté sur grand écran par Michel Gondry (en 2013 avec Audrey Tautou, Romain Duris, Gad Elmaleh…), c’est le 9éme art qui accueille sous l’égide d’un trio talentueux, L’écume des jours pour une adaptation réussie. Amoureux de littérature (et de fait ex-directeur de la collection Ex-libris consacrée aux grands classiques), Jean-David Morvan aidé de Frédérique Voulyzé imprime le rythme parfait. On se laisse ainsi surprendre par cet univers décalé, absurde, enfantin. Puis on s’amuse de la théâtralité des personnages ou des dialogues impeccablement servis. Enfin et surtout, on se laisse prendre, en une totale adhésion émotionnelle, par cette double tragédie amoureuse qui, d’un coté laisse un nénuphar s’emparer de la vie de Chloé ; et qui d’autre part pousse Chick et Alise à l’irréparable. Rigolo ou joyeux, cadré pour toucher, pris de mouvement pour effrayer ou utilisant l’espace au tempo du récit, le dessin de Marion Mousse empile les contraintes de cette brillante adaptation sans broncher. Seule l’absence d’un jeu subtil de couleurs pour porter un peu plus encore la singularité de l’univers et la profondeur des émotions pourrait être regretté. Une impeccable adaptation, en tout cas, donnant très envie de se (re)plonger dans l’univers de Boris Vian.

  • scénar dessin


21 mai 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 17.95-5% = 17.05

sur


L'Ecume des jours, bd chez Delcourt de Voulyzé, Morvan, Mousse ©Delcourt édition 2012

09 mai 2012

Delcourt

Mirages

voir la fiche officielle

9782756021638

ado / adulte

Historique

scénariste
interview de Jean-David Morvan et Hiroyuki Ooshima
© planetebd.com 2014

scénariste
 

dessinateur
interview de © planetebd.com 2014

L'Ecume des jours série terminée en France
1 album paru, 1 prévu