Chasseurs de Reliques T1 : La tombe de Lazare (0), bd chez Glénat de Orroño, Galarza ©Glénat édition 2012

Chasseurs de Reliques T1

La tombe de Lazare

Un ancien chevalier croisé reprend du service pour collecter des reliques chrétiennes et se confronter à des complots religieux. Mise en place d’un thriller médiéval stéréotypé, mais somptueusement dessiné !

L'histoire : En l’an 1244, Guillaume d’Uzès s’éloigne de Jérusalem en flammes, à l’issue d’une croisade. La mine déconfite, il emporte avec lui sa fillette éplorée et le cadavre de sa compagne, mère de l’enfant. Il l’enterre puis rentre en France, où il se retirera dans un coin perdu de Provence. Il fera vœu de ne plus jamais prendre la vie d’un homme. 10 ans plus tard, pourtant, ses réflexes sont toujours aiguisés : il se met illico sur ses gardes lorsque deux moines s’introduisent dans sa propriété. Or ces derniers sont venus en paix. Ils lui expliquent que le roi de France, en accord avec le Pape, a de nouveau besoin de lui. Il lui est en effet demandé de prendre la tête d’une mission en Terre Sainte, pour récupérer des reliques sacrées du christianisme. L’engagement d’une légende vivante telle que lui, ainsi que l’unification de tant de reliques, seraient de nature à relancer la ferveur catholique et donc de mobiliser les forces pour une ultime croisade. En contrepartie, un juteux titre de noblesse et de propriété lui sont proposés… Cependant Guillaume ne cherche que la protection de sa fille, Marie, qu’il a faite enfermer dans un couvent. Or à ce même moment, la jeune femme évite de peu l’attaque d’un hassassin. Son retour panique au bercail va décider Guillaume à entreprendre le périple…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Le pitch de cette nouvelle série se situe clairement dans la lignée des Troisième testament et consort. Ici, le beau héros héroïque (sic), ancien chevalier croisé, se croyait paisiblement retraité, lorsque le destin l’oblige à rempiler et à reprendre le chemin de la Terre Sainte. Dès lors, il ne cherche ni graal, ni trésor légendaire, mais se lance dans une collectionnite aigue de saintes reliques du christianisme. Dans le contexte des guerres de religion du XIIIème siècle, cette moisson serait en effet un outil politique au service de la ferveur catholique de masse. Avec ce premier tome (sur 2 prévus), le scénariste Koldo Azpitarte Orroño emprunte donc beaucoup de clichés du registre, pour mettre en place une intrigue convenue. La psychologie des personnages montre en outre des caractères un brin exacerbés, que le joli dessin d’Angel Unzueta n’adoucit pas dans les traits de caractère des visages ou les réactions des personnages. Marie est super bien roulée (avec du Rimel sur les yeux), Guillaume a les réflexes de Jean-Claude Van Damme et les méchants ont de vraies tronches patibulaires. Bref, on n’y croit pas une seconde, on a le sentiment d’« acteurs » qui sur-jouent leur rôle à la manière d’une superproduction américaine. Il y a pourtant « du fond », notamment dans la complexité du jeu de pouvoir entre l’Etat et l’Eglise… mais l’aspect parfois verbeux des dialogues pèse aussi sur la narration. Bref, tout cela est dommage, car le dessin réaliste d’Angel Unzueta est très engageant. L’artiste a beaucoup œuvré dans le milieu des comics et son coup de crayon est bien en place, à tous points de vue. On peut certes lui reprocher quelques solutions infographiques de facilité (des textures en guise d’arrière-plan), mais à part cela, pour son premier ouvrage au sein du 9ème art franco-belge, il se montre particulièrement costaud !

  • scénar dessin


25 juin 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 13.90-5% = 13.21

sur


 Chasseurs de Reliques T1 : La tombe de Lazare (0), bd chez Glénat de Orroño, Galarza ©Glénat édition 2012

16 mai 2012

Glénat

Grafica

voir la fiche officielle

9782723486378

ado / adulte

Historique

scénariste
 

dessinateur
coloriste
 

Chasseurs de Reliques série terminée en France
2 albums parus, 2 prévus
Nos chroniques dans cette série :