parution 30 novembre 2016  éditeur Kennes éditions  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Sentimental

L' Incroyable histoire de Benoit-Olivier T3

Oh la vache !

En voyage de classe à Ottawa, Benoît-Olivier et ses copains se perdent dans la ville. Une course s’engage pour retrouver le bus, qui leur procurera quelques frayeurs. Un périple riche en tensions et en romances !


L'Incroyable histoire de Benoit-Olivier T3 : Oh la vache !  (0), bd chez Kennes éditions de Alcante, Dupré, BenBK
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Kennes éditions édition 2016

L'histoire :

Pour financer leur voyage de classe à Ottawa, Benoît-Olivier et ses copains se sont livrés à un concours de vente de papier hygiénique. Le plus gros vendeur remporte un vélo, et ce plus gros vendeur est… Tristan ! Benoît-Olivier (alias Bine) est vert de rage et de jalousie, il était pourtant persuadé d’avoir gagné. Le jour dudit voyage arrive. Bine et Maxime s’installent évidemment sur la banquette arrière de l’autocar et passent leur voyage à se bâfrer de chips et à faire des concours de rots. L’un d’eux propose de jouer à « vérité ou conséquence ». Bine est bien embarrassé lorsqu’il doit avouer s’il a déjà embrassé une fille… beaucoup moins lorsqu’il s’agit d’imiter le coq en faisant la nouille jusqu’au bout de l’allée centrale. Il est en revanche très déçu d’apprendre que Maxime trouve tous les gars de la classe « ordinaires » – dont lui, donc. La première étape de leur voyage passe par la visite d’une ferme. L’occasion est trop belle pour Bine de se venger de Tristan : il le défie de tirer en douce le pis d’un bovin, ce qui aboutit à une grosse panique dans l’enclos et à des vaches qui poursuivent l’obèse Madame Béliveau… Trop délire ! Les aventures sont loin d’être terminées au cours de ce voyage…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les bêtises de Benoît-Olivier n’ont rien à envier à ses homologues en BD que sont Kid Paddle, Titeuf, Toto, le P’tit Spirou ou Boule (et Bill). Mais le plus efficace dans cette série adaptée par Alcante (au scénario) et Steven Dupré (au dessin), à partir des romans du canadien Daniel Brouillette, c’est que l’humour intervient en-dehors du registre attendu du gag, au sein d’aventures complètes. A la fin du tome 2, un projet de voyage de classe occupait les collégiens, qui devaient vendre des rouleaux de PQ pour les besoins de son financement. C’est donc dans ce contexte qu’on retrouve nos héros, la majeure partie de ce 3ème opus étant consacré au dit voyage à Ottawa. Brouillette sait trouver la juste dose d’aventures à la portée du quotidien, ni trop graves ni trop niaises, un peu flippantes par moment, mais tout à fait possibles et crédibles. Cette fois, nos jeunes héros vont être oubliés, puis perdus dans une immense métropole inconnue, puis se croire enlevés par un serial-killer, puis devoir traverser sur une poutrelle haut-perché au-dessus de l’eau… et néanmoins, tout cela n’est rien comparé à la furie de la pansue Madame Béliveau, cible prioritaire de notre héros. L’intrigue n’oublie pas non plus la principale préoccupation des ados de cet âge : les premières amours. Nous n’en révèleront pas trop, mais sachez que Bine progresse énormément sur ce plan. Entre semi-réalisme et style humoristique, le dessin se situe dans le registre idoine pour faire de cette série l’une des plus appréciée des 9-14 ans (testé et approuvé).

voir la fiche officielle ISBN 9782875803450