La Mandragore T2 : La part sombre (0), bd chez Soleil de Cordurié, Santucci ©Soleil édition 2013

La Mandragore T2

La part sombre

Via Marcellus, Lynn Redstone découvre sa part sombre, tout en apprenant les réelles motivations d'Ambrose. Une seconde partie agréable, mais à la conclusion assez classique...

L'histoire : Lynn Redstone, membre de la plus puissante société secrète de Londres, se réveille chez Marcellus, le frère d'Ambrose Gunderson. L'homme a kidnappé la jeune femme afin de lui faire découvrir la vérité sur les véritables intentions de son frère. Persuadé de combattre Zachary, un membre qui a trahi la société secrète menée par Ambrose, Lynn découvre qu'en réalité le véritable traître n'est autre que le frère de Marcellus, car ce dernier use depuis longtemps d'un sort de sympathie sur l'ensemble des membres du groupe afin qu'ils lui obéissent et lui restent fidèles. C'est pour cette raison que jamais personne ne s'est opposé lorsqu'il a commencé à créer des « démonisés » ou à tout mettre en place pour créer un pont entre le monde des démons et celui des humains. Mais Zachary, en se libérant de l'emprise, s'est rendu compte du traquenard et il a décidé de demander de l'aide à Marcellus, fâché avec son frère depuis de longues années. Il s'agit de stopper Ambrose avant que le pont transubstantiel soit effectif. Lynn, libéré du sort par Marcellus, comprend l'histoire mais reproche à Zachary sa manière de procéder pour arrêter Ambrose, une manière qui a vu la mort de nombreux innocents. Son hôte lui apprend alors qu'en effet, il y avait une manière plus simple, que Zachary a refusé. Il lui aurait suffit de tuer l'hybride parfait, seul être capable de faire fonctionner le pont. Mais s'il s'y est refusé, c'est tout simplement parce que cet être mi-humain mi-démoniaque n'est autre que Lynn...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Si la première partie était agréable, l'histoire restait néanmoins assez complexe et floue en même temps. Or dès le début de cette seconde et dernière partie, tout nous est révélé par l'intermédiaire de Marcellus. On découvre donc qu'Ambrose a manipulé tout le monde depuis le début pour arriver à ses fins ; que Lynn n'est ni plus ni moins que la Mandragore, l'hybride qui servira à ouvrir l'accès vers notre monde aux démons ; et enfin qu'il faut à tout prix stopper Ambrose avant qu'il ne soit trop tard. Et pour arriver à leurs fins, les ennemis de toujours vont devoir devenir alliés. Passé ce passage révélations très intéressant, le reste du récit devient dès lors assez classique dans le registre, bien qu'ultra dynamique et pêchu. Cela reste plaisant, mais on se demande tout de même si Sylvain Cordurié, le scénariste, n'aurait pas pu étaler davantage les découvertes durant l'aventure. En début d'album, le scénariste nous révèle que son choix de travailler avec le dessinateur Marco Santucci, qui a œuvré sur le comics Spiderman, vient des nécessités super-héroïques de ce diptyque. Il est vrai que cette seconde partie accroche surtout pour son action parfaitement mise en scène par l'auteur italien. Un diptyque divertissant, mais finalement assez conventionnel...

  • scénar dessin


28 février 2013



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 13.95-5% = 13.25

sur


La Mandragore T2 : La part sombre (0), bd chez Soleil de Cordurié, Santucci ©Soleil édition 2013

13 mars 2013

Soleil

1800

voir la fiche officielle

9782302027572

ado / adulte

Esotérique, Fantastique - Etrange, Historique

La Mandragore série terminée en France
2 albums parus, 2 prévus
Nos chroniques dans cette série :