parution 22 août 2012  éditeur Delcourt  collection Contrebande
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Aventure - Action Adaptation

Star Wars - Le côté obscur – Le côté obscur, T12

Dark Vador - Mission fatale

Hanté par de douloureux souvenirs, Dark Vador n'en reste pas moins inflexible lorsqu'il obéit aux ordres de l'Empereur Palpatine. Un volet assez moyen.


 Star Wars - Le côté obscur – Le côté obscur, T12 : Dark Vador - Mission fatale (0), comics chez Delcourt de Blackman, Leonardi, Dzioba, Wheatley
  • Notre note Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star
  • Scénario Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star
  • dessin Blue Star Grey Star Grey Star Grey Star
©Delcourt édition 2012

L'histoire :

Anakin Skywalker n'est plus le Jedi d'autrefois. Parfois, il se remémore l'amour qu'il portait à Padmé au détour d'un rêve ou d'une pensée. Au service de l'Empereur, celui qui est dorénavant appelé Dark Vador exécute des missions d'une main de fer. La dernière consiste à retrouver l'amiral Garoche Tarkin qui a disparu dans le système d'Atoa. A la différence des autres ordres de l'Empereur, il partira dans la nébuleuse fantôme avec le capitaine Shale, un homme de main du père du disparu. Quelques jours plus tard, Vador arrive enfin sur la planète Atoa. Là-bas, il tombe sur une poche de résistance mais très vite, rencontre Dame Saro, grande prêtresse des lieux. Elle est maline et en échange de quelques informations, espère obtenir quelques avantages...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si il y a bien un personnage qui a succombé au côté obscur, c'est bien le fameux Dark Vador. Rien d'étonnant donc à ce qu'Anakin Skywalker ait régulièrement droit aux faveurs des auteurs. Cette fois-ci, l'apprenti de l'Empereur Palpatine reçoit l'ordre de retrouver un amiral dans un secteur non contrôlé. Entre tension et émotion, la récit d'Haden Blackman est particulièrement fidèle à l'univers de George Lucas, mais il manque sérieusement de nouveauté pour que l'on soit totalement emballé. Le charismatique Dark Vador est d'un côté hanté par les souvenirs de son amour passé pour Padmé, et de l'autre, il obéit sans réfléchir aux injonctions de son maître. Rick Leonardi ne réalise pas non plus sa meilleure prestation. Le trait est basique et varie entre de belles planches et d'autres plus sommaires. Les collectionneurs seront ravis par cet album qui n'est ni surprenant, ni flamboyant, mais qui reste d'une qualité suffisante pour que l'on ne crie pas au scandale.

voir la fiche officielle ISBN 9782756032566