parution 12 mai 2010  éditeur Kurokawa  collection Kurokawa shonen
 Public ado / adulte  Thème Humour, Sport - Baston Shônen

Ken-Ichi – Le disciple ultime, T15

Siegfried intervient à temps pour empêcher Berserker de tuer Niijima mais l'ex-champion de Ragnarök n'est pas à la hauteur de son adversaire. Au programme : baston, coup d'état et baston !


 Ken-Ichi – Le disciple ultime, T15, manga chez Kurokawa de Matsuena
  • Notre note Red Star Red Star Grey Star Grey Star
  • Scénario Red Star Red Star Grey Star Grey Star
  • dessin Red Star Red Star Grey Star Grey Star
©Kurokawa édition 2010

L'histoire :

Poursuivi par Berserker, Niijima finit par se retrouver dans un cul-de-sac où il tente désespérément d’escalader le grillage. Le champion de Ragnarök arrive à la rattraper et, au moment où celui-ci s’apprête à frapper le jeune homme, Niijima active une manivelle située sur le mur à côté du grillage. Il s’agissait en fait d’un piège qu’il avait prévu en ultime recours : une trappe s’ouvre dans le sol sur un trou dans lequel tombe Berserker. C’est alors qu’arrive un membre de l’alliance Shinpaku pour remplir le trou de colle à prise rapide. Hélas, en quelques sauts à peine, Berserker arrive à se sortir du piège. Furieux, il veut en finir une bonne fois pour toutes avec Niijima. Heureusement, Siegried intervient à temps pour le protéger : Niijima peut alors s’enfuir pendant que son loyal serviteur va affronter tant bien que mal Berserker...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Alors que le volume précédent était une transition qui reposait principalement sur les gags, celui-ci rentre dans le vif du sujet avec l’alliance de Shinpaku qui se fait démolir au fur et à mesure par ce qu’il reste de Ragnarök, Loki prévoyant également de faire un coup d’état au sein de sa bande. Il y a bien quelques gags qui traînent de-ci de-là, mais l’ensemble est vraiment dédié au combat : Kisara contre Myû, Niijima puis Siegfried contre Berserker, l’alliance de Shinpaku contre Ragnarök, Ragnarök contre le « nouveau Ragnarök »... De l’action donc, et des affrontements qui ne font pas - mais alors vraiment pas - dans la dentelle. En plus du coup d’état (qui était plus ou moins annoncé dans le volume précédent), on a le droit à quelques renversements de situation étonnants et à une révélation sur Kisara. Graphiquement, on retiendra surtout le résumé de l’histoire par Honoka et Apachai qui représentent les personnages comme s’ils étaient sur un échiquier, et une petite dose de fan-service (notamment avec le 4ème de couverture). En résumé, l’action reprend ses droits dans ce volume et il nous tarde de lire le prochain où l’on devrait voir Ken-Ishi affronter le premier champion de Ragnarök.

voir la fiche officielle ISBN 9782351424643