Ken-Ichi – Le disciple ultime, T5, manga chez Kurokawa de Matsuena ©Kurokawa édition 2008

Ken-Ichi – Le disciple ultime, T5

Sa défaite contre Mèches-folles va attirer de nouveaux adversaires à Ken'Ishi. Au programme : combats, humour et fan service.

L'histoire : Ken’Ishi s’est pris une sévère raclée contre « Mèches-folles » et a perdu connaissance pendant le combat. Il se réveille au Ryozampaku et ses maîtres lui expliquent que c’est Takeda qui l’a ramené au dojo. Puis ils expliquent à leur disciple que, maintenant qu’il a connu la défaite, beaucoup d’adversaires vont venir à lui pour tenter de le vaincre à leur tour. Le pauvre Ken’Ishi a donc la pression et, une fois au lycée, celui-ci fait tout pour rester discret. Malheureusement pour lui, il tombe sur Haruo et ce dernier se met à crier qu’il a trouvé Ken’Ishi, histoire de rameuter des voyous. Aussitôt arrivent trois grosses brutes et le lycéen prend immédiatement la fuite. Au bout d’un moment, il finit par se retrouver coincé au fond d’une impasse mais Takeda arrive juste à temps pour faire fuir les agresseurs. C’est alors qu’arrive un membre du groupe Rägnarok et, contrairement aux apparences, celui-ci n’est pas venu tuer Takeda. En fait, il soutient même le jeune homme dans sa décision de reprendre la boxe et va tout faire pour retarder le lynchage de Takeda par le Rägnarok.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  L’histoire suit son bonhomme de chemin et avance à petits pas : Ken’Ishi intègre à temps-plein le dojo Ryozampaku en tant que disciple numéro 1 et sa sœur devient amie avec Apachaï et Kogure. Certes, cela n’occasionne pas vraiment de bouleversement dans l’intrigue mais cela permet à l’auteur de placer davantage de gags ainsi que d’intensifier les séquences de torture d’entraînement. Les scènes d’action sont de plus en plus intenses, mais il est tout de même un peu dommage qu’on ne découvre pas de nouvelles techniques. Par ailleurs, la quantité de fan service a légèrement augmenté, cela plaira à ces messieurs, et on a même le droit à plusieurs scènes de nu. Si la plastique des personnages et leur expressivité sont travaillées, l’ensemble offre un rendu plutôt moyen : découpage classique mais pas fixe, une (trop ?) grosse quantité de lignes dynamiques et des décors soignés mais pas toujours très présent. Ce volume offre un bon moment de détente et on guette la sortie du prochain tome.

  • scénar dessin


18 septembre 2008



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 6.50-5% = 6.18

sur


 Ken-Ichi – Le disciple ultime, T5, manga chez Kurokawa de Matsuena ©Kurokawa édition 2008

01 septembre 2008

Kurokawa

Kurokawa shonen

voir la fiche officielle

9782351423288

ado / adulte

Humour, Sport - Baston

Shônen

scénariste
dessinateur
 

Ken-Ichi série en cours en France
36 albums parus
série en cours au Japon
Titre en VO : Shijou Saikyou no Deshi Kenichi
51 albums parus Nos chroniques dans cette série :