parution 28 mars 2013  éditeur 12 bis  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

L' Enfant qui rêvait des étoiles

Des premiers émois culinaires auprès de sa grand-mère, jusqu’aux 3 étoiles glanées au Michelin, le parcours virtuose du grand chef Yannick Alléno. Une rétrospective joliment mise en musique par le trait de Pascal Rabaté.


L'Enfant qui rêvait des étoiles, bd chez 12 bis de Alléno, Mantoux, Rabaté
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©12 bis édition 2013

L'histoire :

2007, Los Angeles. En vacances à Disneyland avec ses fils, Yannick Alléno perd son portable. Et ça tombe plutôt mal puisque de l’autre coté de l’Atlantique, tout le monde cherche à le joindre. En effet, cette fois – contrairement à l’année précédente – on ne lui reproche aucun « problème d’assaisonnement » et il entre à 39 ans dans le cercle fermé des chefs aux 3 étoiles du Guide Michelin. Pour en arriver là, il a d’abord fallu que Yannick Alléno soit un petit garçon. Un qui suit sa grand-mère partout. En particulier quand il faut aller dans la campagne pour relever les pièges du tonton et mettre dans sa besace quelques grives. Dans la famille, il y a déjà un cuisinier, le cousin Jean-Marc Aniel. Le regarder donner du plaisir aux grandes tablées familiales sera sans doute le révélateur de la passion du gamin. Et puis, à l’époque, la cuisine est un lieu essentiel où les odeurs de lards qui sèchent ou de la soupe cuite à l’eau de source emplissent à longueur d’années les naseaux de l’enfant. Il y a aussi le pain cuit au four traditionnel, la fougasse de Gabriel Cavalier. Et surtout, il y a le garde-manger immense rempli d’étagères recouvertes de toiles cirées et sur lesquelles reposent des centaines de trésors. Comment alors ne pas avoir envie de devenir un jour un grand cuisinier ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pris seul et sans gourmandise, le titre de l’album pourrait laisser penser qu’il s’agit là de plonger dans le parcours d’un gentil poète ou de celui d’un astronaute. Mais justement, de gourmandise, de saveurs, de terroir, il sera question et les étoiles à atteindre sont celles attribuées par le fameux Guide Michelin. Aussi, Aymeric Mantoux et Pascal Rabaté se mettent-ils Dans les pas de Yannick Alléno, un chef virtuose triplement étoilés, aujourd’hui à la tête d’une dizaine de restaurant sur 3 continents. L’idée est savoureuse, dans l’air du temps et parfaitement appétante pour tous ceux que la magie culinaire fascine. A la manière d’une rétrospective confiée à la voix-off de Yannick Alléno on se laisse guider par petites touches dans cette incroyable destinée. L’enfance empreinte d’une culture culinaire authentique, l’odeur des bistrots parisiens des parents, l’école hôtelière, l’apprentissage en pâtisserie au sein de grandes maisons, les rencontres essentielles, le Japon, le travail, la toque de chef dans de grands restaurants, la consécration…Tout est posé avec délicatesse pour goûter avec soin le chemin parcouru. Plutôt intéressante et – évidemment – bien documentée, cette centaine de pages agrippe à la manière d’une mise en bouche parfaitement dressée. Peut-être manque t-il à l’exercice un peu d’épaisseur, quelque chose de plus consistant, d’explosif ou de surprenant, qui aurait donné du relief au récit. Car au final, on apprend peu et le chemin d’Alléno débarrassé de son caractère exceptionnel semble avoir emprunté celui de n’importe quel grand-chef étoilé. On rentre finalement trop peu dans « l’intime » et l’image de ce parcours reste un brin lisse (on perçoit peu la rudesse du métier et de sa formation). Heureusement, Pascal Rabaté sort le grand jeu pour donner impeccablement vie à cette trajectoire d’exception. L’humanité du trait, sa simplicité ou encore le sens de la mise en scène offrent tout de même rythme et émotion.

voir la fiche officielle ISBN 9782356484659