parution 04 juin 2020  éditeur 404 éditions  Public enfant / ado / adulte  Thème Aventure - Action

Le Hack du siècle

Pour cette seconde histoire non officielle dans l’univers de Minecraft, c’est David Zoellner alias Arbiter 617 qui se colle à la création. On ne va pas se mentir : c’est nul.


Le Hack du siècle, bd chez 404 éditions de Zoellner
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Steve, un avatar du jeu Minecraft vient d’apparaître dans l’ordinateur d’Arby. Le personnage a perdu la mémoire mais il semble tout à fait réel puisqu’il voit Arby derrière son écran et cherche à communiquer avec lui ! Le joueur décide donc de lui créer un monde dans Minecraft pour permettre à son avatar d’évoluer. Arby aide tant bien que mal Steve à survivre à ses premiers jours dans le jeu en l’aidant à vaincre ses ennemis et en lui donnant de nombreuses ressources pour y faire face. Mais la situation se complique lorsque Null, un virus mortel, infecte l’ordinateur d’Arby et menace tous les serveurs du monde de Minecraft. Arby et Steve vont donc devoir l’affronter dans le monde virtuel mais aussi réel pour protéger l’univers du jeu. Cependant, les choses ne sont pas si faciles car toute une horde d’ennemis se tient en embuscade et le terrible Herobrine menace lui aussi le monde de Minecraft...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après Rainimator dans Le Règne de la Terreur, c’est maintenant autour de l’animateur en chef des Black Plasma Studios, Arbiter 617 (David Zoellner) de s’attaquer en BD à l’univers Minecraft avec Le Hack du Siècle. Bon disons-le tout net : c’est un grand raté, tout comme ça avait été le cas pour la création de Rainimator... En effet, même si Arbiter 617 fait toujours des cartons sur Internet avec ses animations plutôt réussies (32 millions de vues), force est de constater qu’on ne s’improvise pas scénariste et artiste dans l’univers du 9ème art. Ainsi, en plus de l’écriture d’un récit plutôt basique (un virus s’apprête à détruire tous les serveurs Minecraft du monde et le méchant Herobrine est encore de la partie...), Arbiter 617 met en avant des planches en forme de copie d’écran plutôt mal fagotées et à la qualité variable. Du coup, le lecteur peine à s’y retrouver dans cet enchevêtrement de scènes mal agencées et il a la fâcheuse impression de perdre son temps au travers de ce scénario qui se voulait ambitieux en faisant un parallèle entre l’univers épique de Minecraft et le monde réel du joueur. En fait, le principal problème de cette bande-dessinée est qu’elle n’est pas constituée de vrais dessins dans des planches découpées de façon traditionnelle, mais seulement d’inserts d’images d’une histoire animée par Arbiter 617 sur laquelle on a rajouté des bulles avec plus ou moins de cohérence. Avec ce parti-pris, le but est clairement d’intéresser un public de jeunes gamers, mais il faut bien avouer qu’on touche le fond d’un point de vue artistique. En définitive, Le Hack du Siècle est une bande-dessinée à réserver aux fans hardcore de l’univers de Minecraft ou à un très jeune public peu regardant sur la qualité de ce qui leur est proposé. Avec une telle création, on n’a pas de mal à comprendre pourquoi Mojang Synergies AB (le propriétaire de la marque Minecraft) n’a pas approuvé cette création... et nul doute qu’il en soit de même pour les prochaines sorties !

ISBN 9791032403365