parution 05 juillet 2012  éditeur 6 pieds sous terre  Public ado / adulte  Thème Humour

Taches

Un panda, un éléphant, un piaf immortel et un clodo font régner leur loi sur la ville. Ecoeurés par le système après avoir pas mal bourlingué, ils seront à l'origine d'une révolution. Une nouvelle aventure foutraque signée B-Gnet...


Taches, bd chez 6 pieds sous terre de B-gnet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©6 pieds sous terre édition 2012

L'histoire :

Après 2 ans passés à Heroïc-fantasyland, le pays des êtres fantastiques (trolls, gobelins, elfes et tutti-quanti), où il a ouvert une boulangerie qui a périclité, Honoré le panda a ressenti le besoin de revenir au pays. De retour dans notre bon vieux monde contemporain, il fait le point au café de la gare. Il ignore qu'il va y croiser une vague connaissance, en la personne de Jean-François, l'éléphant au crâne tacheté. Une rencontre qui va bouleverser sa vie. Car dès le lendemain, alors qu'il cherche une colocation, il retombe sur Jean-François. Ce dernier cherche un remplaçant à son précédent coloc', René, qui a tout bonnement disparu. Quand Honoré cherche a en savoir plus sur les causes de la disparitions de René, Jean-François réalise que c'est effectivement inquiétant. D'autant plus que dans le bordel de sa chambre, il trouve un flingue et une marre de sang. Agacé par l'incompétence ostensible du policier qui vient faire les première constations, Jean-François décide de devenir à son tour policier. Après un test saugrenu devant la guilde des policiers, il héritera d'une carte de détective et retrouvera René dans le bordel de sa chambre. Ce dernier s'était bel et bien fait descendre, mais étant donné qu'il est un phoenix, il ne peut pas mourir. Plus tard, alors qu'ils rendent la justice en ville d'une bien curieuse manière, leur route croisera celle d'Octavio, le clodo qui pue. Ce sera le début d'une belle histoire d'amitié...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans la lignée foutraque et bidonnante de son précédent Rayures, B-gnet reprend ses mêmes personnages zoomorphiques et les réinjecte dans une aventure délirante de 68 planches. Ici Honoré le panda rencontre Jean-François l'éléphant, puis René le piaf-qui-ne-peut-pas-mourir (lorsque ça incarne un minimum de prestige, on appelle ça un phoenix) et enfin Octavio le clodo. Aussi improbable cela soit-il, tous quatre deviennent flics, évidemment ripous, vivant mille aventures, jusqu'à renverser le capitalisme, par idéologie. Vous l'aurez sans doute deviné : dans ce récit, la linéarité saugrenue tient lieu de logique conductrice. C'est à dire que d'une case à l'autre, nos héros peuvent se retrouver policiers, pêcheurs de requins ou multimillionnaires, et poursuivre dans cette voie sans que cela dérange outre mesure. Une autre manière de présenter la chose revient à considérer que B-Gnet conduit son scénario à la vas-y-comme-j'te-pousse, suivant deux préceptes absolus : éviter les lieux communs et demeurer complètement déjanté et rigolo. Le lecteur rencontrera de rares francs éclats de rire, mais il se bidonnera des innombrables trouvailles débiles, souvent planquées dans les détails. B-Gnet se situe donc entre les symphonies zygomatiques de Bouzard, pour ses loufoqueries, et le décorum décalé de Cité 14, pour le dessin en N&B. En contrepied, notons la couverture particulièrement chiadée, hommage à la séries B. Un album à ne pas louper, puisqu'en fin d'album B-Gnet vous révèle le secret de la vie éternelle...

voir la fiche officielle ISBN 9782352120902