parution 01 mai 2005  éditeur Albin Michel  collection Haute Tension
 Public ado / adulte  Thème Thriller

Les brumes hurlantes T1

Le glaive de Gaïa

Un écologiste radical part en guerre contre une entreprise de manipulations génétiques qui serait à l'origine de monstres hantant les brumes marécageuses de la Sologne. Débuts confus d'un thriller angoissant...


Les brumes hurlantes T1 : Le glaive de Gaïa (0), bd chez Albin Michel de Saimbert, Mutti
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Albin Michel édition 2005

L'histoire :

Quelque part dans les marais brumeux de Sologne, les corps de trois journalistes sont retrouvés déchiquetés, apparemment victimes de la sauvagerie de chiens errants. Les médias régionaux se concentrent alors sur une entreprise de génétique, l’OG Major, accusée par un groupe d’écologistes d’avoir engendré des monstres. D’ailleurs les manifestations entre les deux parties tournent régulièrement à la bagarre. En marge de l’affaire médiatique, Damien Khan est un écologiste radical dont la fille a été abattue accidentellement par les sbires de l’OG Major. Officiellement tétraplégique depuis ce sinistre évènement, il a miraculeusement et secrètement recouvré l’usage de ses jambes et prépare une action d’ampleur à l’encontre de l’entreprise. Pour cela, il s’est installé un QG médiéval au cœur même des marais et a conditionné deux hommes et deux femmes prêts à le suivre dans sa folie vengeresse. Car au-delà de sa rancune personnelle, Khan s’est donné pour mission de protéger la terre, notre « mère Gaïa », des dérives des scientifiques…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après l’excellent polar musclé Break Point, Saimbert et Andrea Mutti réitèrent leur collaboration avec ce thriller écologique aux accents fantastiques. Toutefois, les fameux « monstres » au cœur du récit, inspirés de la bête du Gévaudan ou du Chien des Baskerville, sont encore bien trop timides. La brume omniprésente, véritable protagoniste de cette histoire, sert pour le moment de prétexte à la mise en place d’une ambiance lugubre (excellente), dans laquelle se déroulent des séquences assez disparates. Car au lieu de se servir des monstres pour générer l’épouvante, Saimbert insiste sur une querelle scientifiques / écologiques parfaitement dissonante. En outre, le profil psychologique du personnage principal, prêt à défendre le monde au nom de ses beaux principes, paraît totalement ridicule. Fort de ses convictions immatures, il met en place un plan d’action d’une nullité absolue. Bref, le scénario verse dans le grand guignolesque, manque de finesse et tourne autour du pot. Il a tout de même le mérite de présenter des protagonistes, mais auxquels on ne s’attache pas. C’est dommage, car le dessin en couleurs directes d’Andrea Mutti est toujours de haute volée. Les meilleures séquences sont celles qui, silencieuses, nous font pénétrer l’opacité de la brume, ressentir la moiteur des marécages et la présence éventuelles de mystérieux prédateurs embusqués… Brrr !

ISBN 9782226158055