parution 10 juin 2010  éditeur Ankama  Public enfant / ado / adulte  Thème Chronique sociale, Humour

Maliki T4

Rose blanche

Entre ses amis et ses animaux, le quotidien de Maliki est rempli d'anecdotes toutes plus croustillantes les unes que les autres. Une nouvelle collection de strips à l'humour toujours aussi bien senti.


 Maliki T4 : Rose blanche (0), bd chez Ankama de Souillon, Maliki
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Parfois, la mélancolie ramène des souvenirs pas toujours heureux mais qui, bien des années après, peuvent encore faire rire. Enfant, la petite Maliki était partie jouer avec sa copine Sabrina au badminton, après une averse de pluie. Souhaitant ramasser le volant tombé au sol, la petite fille aux cheveux roses était tombée sur une énorme limace. Sabrina ne les appréciant guère l’avait saisie et envoyée loin avec sa raquette. Trouvant la situation très drôle, les deux copines s’étaient mises à jouer avec les gastéropodes, jusqu’à en salir leurs vêtements… Rendant visite à John le viking, Maliki est étonnée de voir que le barbare possède un appartement à la décoration soignée. Depuis la précédente fois, elle est aussi surprise de voir que Pico, le tigre de John, a considérablement changé : il est devenu aussi gros que John ! Cela lui change de Fleya qu’elle emmène d’ailleurs chez le vétérinaire pour se faire stériliser. Après une journée à attendre le retour de son petit chat, Maliki a bien du mal à regarder le ventre de son animal de compagnie…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après trois recueils, la formule Maliki n’est toujours pas épuisée : ce quatrième opus propose des strips dans la droite lignée de ceux qui ont su conquérir les fans du personnage aux cheveux roses. En effet, on pouvait émettre quelques retenues sur le précédent volet qui semblait moins inventif. La mayonnaise remonte bien, cette fois, et redevient bien plus intéressante. On y retrouve donc les chats Fleya et Féanor, mais aussi tous les amis de Maliki, dans des situations généralement cocasses. L’humour, élément fondateur de la série, répond toujours présent. De même, les multiples caméos hommages aux jeux vidéo et aux dessins animés des années 80-90 confirment la bonne tenue de l’ensemble. Comme à l’accoutumée, les dessins sont soignés, ce qui est assez rare pour des strips initialement publiés sur le net. L’ensemble est très coloré avec une forte tendance aux teintes rosâtres. En plus de cette nouvelle fournée d’historiettes, ce quatrième tome de Maliki comprend des illustrations annexes qui en font un ouvrage indispensable pour les fans.

ISBN 978