parution 11 mai 2016  éditeur Atrabile  Public ado / adulte  Thème Roman graphique

Azolla

Une jeune femme est dotée de forts atouts féminins et sexuels qui phagocytent ses relations. Une fable onirique, érotique et muette abordant d'hermétique manière la puissance destructrice de la chair...


Azolla, bd chez Atrabile de Bernadou
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Atrabile édition 2016

L'histoire :

Dotée de longs cheveux bleus et de pommettes roses, Azolla habite dans une maison perdue dans la campagne profonde, perchée sur un monticule au bord d'une étendue d'eau. Elle vit ainsi reculée du monde, en compagnie de son homme, un chasseur chauve, bien plus petit qu'elle. Chaque matin il part avec son fusil, tandis qu'Azolla s'emploie à des occupations campagnardes simples : nourrir les poules, préparer le gibier en de bons petits plats, étendre le linge, coudre... Mais elle reste en permanence inquiète, car son homme n'a pas l'air heureux. En effet, un jour, il ne rentre pas. Seule dans son lit, la nuit suivante, Azolla fait de drôles de rêves. Elle imagine son couple épié par des ombres moqueuses ; puis elle supporte son homme en pleurs en raison de son complexe d'infériorité ; enfin elle s'imagine en train d'appliquer un remède terrible : à l'aide d'un grand couteau, elle se coupe en deux au niveau de la taille, afin d'être juste un peu plus petite que son homme. Hélas, lorsqu'elle a fait cela, les deux partie d'Azolla se recomposent chacune... pour donner deux Azolla clonées ! Et lorsque les clones se découpent à leur tour, elle deviennent quatre... Puis huit... Et toutes ensemble remplissent la maisonnée et étouffent plus encore l'homme... Qui fuit ! Une lutte sanglante entre toutes les Azolla éclate alors, car elles se reprochent leur multiplicité...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec ce roman graphique très personnel, Karine Bernadou compose une fable muette pleinement onirique et légèrement érotique, à réserver à un public adulte. Évoluant dans un découpage dénué de bordures de cases, le trait de dessin stylisé restitue majoritairement le blanc du papier et compose pour l'ambiance avec un lavis imprégné de la couleur bleue. Il est question d'une jeune femme dotée d'atouts féminins puissants, qu'elle ne parvient pas à maîtriser, et qui phagocytent toute relation avec autrui – et en premier lieu, tout équilibre de couple. Cependant, en raison du propos grandement allégorique et de l'absence totale de phylactère, son scénario n'est pas une science exacte. Chacun(e) interprétera son midi à quatorze heures, en fonction de son ressenti et de sa boussole personnelle. Tout juste peut-on dégager de grandes thématiques : la culpabilité, les complexes, la solitude, l'attirance sexuelle, le sang... La puissance sexuelle féminine est souvent en cause, suscitant des désirs charnels forts, avant de provoquer la destruction. La mort violente (par tranchage) apparaît dès lors comme l'alternative à nombre situations. Eros et Thanatos revendiquent cette œuvre, avec Laguiole pour sponsor. Y-aurait-il une volonté de catharsis à travers cette allégorie ? Dans tous les cas, le propos bouscule et génère d'étranges impressions. La démarche est intéressante, même si elle restera hermétique pour la plupart.

voir la fiche officielle ISBN 9782889230457