parution 05 février 2020  éditeur Bamboo  Public ado / adulte  Thème Humour, Sentimental

Will (Bianco)

Serial loser

Will est un sacré branleur. Il bosse comme livreur de pizzas pour payer son loyer et passe du bon temps avec Kébert, son clébard. Une série de gags bien potaches qui jouent sur l'obsession sexuelle.


Will (Bianco) : Serial loser (0), bd chez Bamboo de Bianco, Bargiggia
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2020

L'histoire :

Éternel ado sans ambition, Will aurait pu être cow-boy dans le Far-West américain, aventurier à la recherche de l'Arche perdue ou chevalier Jedi en lutte contre l'Empire. Que nenni. Il a choisi d'être modestement livreur de pizzas. Ce qui lui vaut nombre d'aventures aux côté de Klébert, son chien fidèle. Loin de ressembler à Lassie, Klébert est plutôt du genre obsédé, toujours prêt à se frotter aux jambes de la moindre bombasse bien carrossée qui passe. Ce qui vaut d'ailleurs de nombreuses déconvenues à son maître. Tel chien, tel maître. Will aimerait trouver une copine, mais c'est pas simple dans ce genre de situation. Pourtant, il se démène comme un beau diable, invite des filles au café, drague ouvertement dans la rue, invite des filles à jouer chez lui à la Playstation... mais son chien gâche tout à tous les coups.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

« Quand j'étais petit, j'étais un jedi » clame Matthias Malzieu avec son groupe Dyonisos. Will, lui, a finalement préféré livrer des pizzas 4 fromages. Guillaume Bianco se sert de ce postulat de départ pour faire une BD en contradiction avec les #balancetonporc ou #metoo en vogue. Qu'on se le dise, on est ici loin d'Ernest et Rebecca ou de Billy Brouillard ! Finalement, Will est un héros à contre-courant de la pensée dominante, avec son chien prolongement de ses addictions et de ses obsessions. On est dans un monde où la drague se perd effrontément. Or une bonne dose d'humour régressif, ça fait du bien ! Guillaume Bianco joue sur les situations qui peuvent s'avérer cocasses. Ce n'est pas toujours d'une grande finesse mais le rire est au rendez-vous et c'est bien le principal. Côté dessin, Bianco joue la carte de la caricature avec des personnages en mode gros-nez et des filles carrossées comme jamais : courbes dignes de pin-up, des seins à faire rougir Nabilla ou Pamela Anderson et des culs rebondis à souhait. Mazette ! Will est un serial loser. Mais au passage, on se rince l'œil comme il se doit !

voir la fiche officielle ISBN 9782818976197