parution 01 août 2006  éditeur Carabas  collection Révolution
 Public adulte  Thème Erotique

Durandur T2

Durandur s'excuse

Un recueil d'histoires courtes particulièrement subversives, abordant des sujets tabous et déviants, dans le but avoué de choquer et de susciter le malaise. A réserver à un public ouvert, aguerri et psychologiquement stable...


 Durandur T2 : Durandur s'excuse (0), bd chez Carabas de Durand
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Carabas édition 2006

L'histoire :

[attention : moins de 18 ans et âmes sensibles, abstenez-vous de lire ce résumé]
Introduction « en la matière » : trois pontes politiques parlent diplomatie internationale sur le plateau d’un média lambda. Lorsque soudain, au dessus d’eux, un sexe masculin géant fait son apparition et lâche des flots d’urine. La pisse remplit ainsi la case de BD dans laquelle les trois hommes se noient. Puis une main géante tire la chasse et ces déjections humaines disparaissent dans la tuyauterie des inter-cases…
Premier chapitre : deux jeunes femmes enceintes jusqu’aux dents s’installent pour regarder un curieux reportage. A l’écran, une femme enceinte vient se faire ausculter par un gynécologue. Apparemment très « odorante », la femme demande au médecin de lui faire l’amour tandis qu’il promène son appareil échographique sur son ventre, histoire de voir son « petit bout » sur l’écran. Le médecin découvre alors que le bébé est mort dans le ventre de sa « patiente », et apprend au même moment qu’il en était le père…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

N’en croyez rien : Durandur ne s’excuse pas du tout, quand bien même il donne son numéro de téléphone en gros sur la couverture (le vrai ? quelqu’un a essayé ?). Il suffit d’ailleurs de lire la 4e de couverture, d’un lyrisme absolu, pour s’en apercevoir… Au contraire donc, il enfonce le clou ! Ceux et ceuses qui ont feuilleté le premier volet ne croiront peut-être pas la chose possible, mais cette suite est encore plus trash ! Pire que pire, ça donne quoi ? C’est difficile à décrire, tant le jusqu’auboutisme sexuel de Michel Durand (alias Durandur) nous emmène loin sur les voies de la perversion et de la subversion. Sur le premier volume, Durandur visait à choquer le public lecteur, même le plus tolérant, et il y parvenait parfaitement. Si on pouvait saluer la performance, on peut à présent s’interroger sur le besoin de réitérer l’exploit. L’auteur atteint ici les frontières de l’exutoire narratif et graphique, pour s’auto-étiqueter sexuelo-déviant. Et il assume, le bétail, s’il s’agit de son vrai numéro de téléphone ! Il livre ici un nouveau recueil de scatologie, d’onanisme, d’automutilation, de bestialité… que des sujets tabous que certains préfèrent bannir plutôt que de s’interroger sur l’origine du malaise qu’ils provoquent. Est-ce là une excuse ? En tous cas, Durandur s’excuse de ne pas l’avoir fait plus tôt. Une fois encore, il est audacieux pour Carabas d’éditer cela, quand bien même le coup de crayon en noir et blanc de Durandur est à nouveau de très haute volée. Jusqu’où donc peut aller la liberté d’éditer le pire ? Un livre à offrir aux amis qu’il vous reste…

voir la fiche officielle ISBN 9782351007815