parution 01 septembre 2009  éditeur Carabas  Public adulte  Thème Humour

Moundir is back

Devenu une star internationalement adulée, Moundir part sur une île tropicale, dans le but d'y recevoir l'enseignement d'un vieux sage : maitre Shorba. Un album pas fait pour les traitres, les lâches, les escrocs... et les amateurs de BD.


Moundir is back, bd chez Carabas de Elghorri, Drac
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Carabas édition 2009

L'histoire :

Au cœur de la jungle moite et épaisse, le grand Moundir a faim. Il serait prêt à se jeter sur n’importe quoi. Grenouille bleue survitaminée ou macaque velu ? Cru ? Cuit ? Aucune importance : au pire il en sera quitte pour une petite gastro. L’aventurier en a vu bien d’autres : la jungle hostile, il connait. Il a même vécu pire que ça avec les corbeaux et les minables du jeu télé qui l’a glorifié. L’émission en question a eu un succès retentissant. Rapidement devenu riche et célèbre, Moundir « a tout déchiré » : marionnette aux Guignols de l’Info ; poupées à son effigie inondant le marché ; couvertures des plus grands titres de la presse internationale ; cinéma ; jeux vidéo ; ligne de vêtements… Seul grain de sable dans l’entreprise huilée : le petit personnel qui voudrait lui dire comment faire tourner sa boutique. Mais Moundir maitrise. Il plisse le front, bande le muscle et articule intelligiblement : « Te mêle pas j’ai dit !!! ». Et puis un jour, la tuile : guest-star dans un épisode des Simpsons, son personnage affronte Homer en duel et perd lamentablement. Trop dégouté, ayant perdu sa dignité, sa fierté, il prend le premier avion en direction de la jungle pour tenter d’y retrouver maitre Shorba, le seul capable de l’aider à reconquérir son honneur.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Monopolisant de longues minutes du « Zapping » à la faveur de son sens inné du verbe ou de son inégalable rapidité à péter un plomb, le Kho-Lantesque Moundir nous aura offert quelques moments d’anthologie. Après la jungle sur TF1 et avant de jouer les Bachelor sur TMC, l’aventurier à bandeau rouge séduit Yacine Elghorri pour une téléportation de sa gouaille dans l’univers de la BD. Il faut dire que le bonhomme, au regard de ses précédentes prestations, semblait pouvoir fournir du matériau : phrases à l’emporte pièce ; apparente misogynie et autant d’excès qu’il a de poils sur le caillou. Bref un vrai personnage de BD. Le résultat est cependant loin d’être probant. Mais où est donc passé l’excellent Yacine Elghorri de Gunman ou de Factory ? Loin de penser que l’auteur ait pu succomber à quelques sirènes sonnantes et trébuchantes, son trait est ici loin d’arriver à la cheville de ses autres travaux « moebiussiens ». La seule petite surprise graphique est de retrouver ce style unique et habituellement peu utilisé pour ce genre d’adaptation (le gros nez ou le caricatural offre en général une meilleure lisibilité au cœur de cible du lectorat). Là où le bas blesse cruellement, c’est au niveau du scénario, dont la pauvreté nous fait attendre à chaque planche un sursaut salvateur : présentant volontairement un personnage dont les excès sont grossis, on n’atteint jamais le second degré ; on sourit juste des clins d’œil et les formules made in Moundir sont en dessous de ce que l’on en attendait. Fan ou pas du tout de ce « héros » télé, on reste sur un petit sentiment de bâclé, pour une lecture peu distrayante finalement. Au moins, grâce à la 4e de couv, on sait dans quel camp on doit se situer désormais : celui « des traitres, des lâches, des escrocs, des fourbes et des faibles »…

voir la fiche officielle ISBN 9782351005774