parution 01 avril 2004  éditeur Casterman  collection Ligne rouge
 Public ado / adulte  Thème Policier, Politique

Canardo T14

Marée Noire

Canardo est cette fois confronté à des terroristes qui menacent de créer une marée noire si leurs revendications ne sont pas exécutées. Un épisode sans surprise mais réussi.


 Canardo T14 : Marée Noire (0), bd chez Casterman de Sokal
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2004

L'histoire :

L’été approche. Canardo vomit tripes et boyaux par-dessus bord d’un pétrolier misérable. Les côtes françaises sont en vues quand le raffiot est assailli par des terroristes. Tout l’équipage est décimé excepté le détective Canardo, étrangement épargné par le chef du gang. Sur la plage de La Borniche Les Bains, les premiers touristes sont encore inconscients du danger qui les menace et qui risque de gâcher leurs vacances. Via l’inspecteur Garinni, en villégiature sur la côte, les terroristes font part de leur revendication. « Le gouvernement français doit arrêter de soutenir le gouvernement d’Amerzone et livrer l’infâme Colonel Colibarès, actuellement traité dans un hôpital hexagonal, au tribunal révolutionnaire » sans quoi les terroristes déverseront les tonnes de mazout des cuves du bateau sur la plage. Les enjeux diplomatiques sont immenses, heureusement, Canardo est sur l’affaire.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce 14e tome des enquêtes de l’inspecteur Canardo tient toutes ses promesses. On retrouve avec plaisir le détective privé alcoolique et enfumé à l’humour désabusé. Son flegme aujourd’hui légendaire ne l’empêche pas de mener de main de maître cette nouvelle enquête. C’est donc avec plaisir que le lecteur retrouve ce monde étrange dont on ne se lasse pas. La recette n’est vraiment pas épuisée et nous fait encore passer des moments agréables. Grues, ânes, chiens et… canard se côtoient joyeusement dans cet univers anthropomorphique. Les humeurs et les traits d’humours des protagonistes sont toujours aussi bien servis par un dessin maîtrisé et jamais bâclé. Un moment de plaisir pour les amoureux du genre. Ce 14e épisode, fidèle à ce qu’on attend d’un Canardo, est sans surprise, mais ce n’est surtout pas ce qu’on lui demande. De 7 à 77 ans, tous les lecteurs peuvent être touché par l’ambiance qui se dégage de cette série.

voir la fiche officielle ISBN 9782203335561