parution 03 novembre 2010  éditeur Casterman  Public ado / adulte  Thème Policier

Griffu

A la poursuite de son commanditaire qui lui a joué un tour de cochon, Griffu met les pieds dans une affaire de scandale immobilier avec député et petite mafia. Un polar noir classique par un duo d’auteurs en parfaite symbiose.


Griffu, bd chez Casterman de Manchette, Tardi
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2010

L'histoire :

Griffu, un conseiller juridique qui ne rechigne jamais à rendre quelques menus services contre quelques billets, se retrouve, cette nuit là, à traverser Paris en charmante compagnie. Rien à voir avec la bagatelle, cependant, mais plutôt avec effraction et subtilisation de dossiers. Sa cliente lui a, en effet, suggéré d’aller visiter les bureaux de la société Morel Frères pour y récupérer des documents « personnels » dont elle ne veut rien dire. Sur place, et une fois « le butin » subtilisé, notre bonhomme a une belle surprise : la jolie nana le plante comme un bleu et le laisse pris au piège dans l’établissement. Et pour agrémenter ce somptueux coup fourré, Griffu ne tarde pas à devoir jouer des coudes, pieds et poings pour prendre la tangente devant un service d’ordre énervé. Passage bref au domicile pour un léger ravalement de façade et direction, illico, la prétendue adresse que cette petite vache de commanditaire lui a laissée. Evidemment, pas la belle attendue mais un appartement piétiné, décoré façon puzzle et une colocataire peu farouche et diablement bien foutue. Griffu apprend alors qu’il recherche une dénommée Luce qui joue les journalistes d’investigation pour mettre à jour un scandale immobilier…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si quelques romans de Jean-Patrick Manchette ont donné lieu à des adaptations en bande dessinée (Le petit bleu de la côte ouest, La princesse du sang, La position du tireur couché), Griffu a, quant à lui, été pensé par l’auteur exclusivement pour ce médium. Il est en effet le fruit d’une collaboration directe avec l’ami Jacques Tardi, pour une parution hebdomadaire, en 1977, dans feu L’hebdo de la BD. Il faut reconnaitre que l’association de ces deux amoureux du récit noir est comme une évidence. Admettre, encore, que les variations de gris, noir et blanc de l’un ou l’expression grave des personnages qu’il anime, collent à merveille avec les propensions dramatiques et sans concession du père du néo-polar français. Du reste ce Griffu emprunte sans rougir et avec jubilation les codes inhérents au genre et aux univers des deux compères : un personnage central faux-méchant et faux-gentil à la fois, un jeu parfait de magouilles et de manipulations, du zigouillage à gogo… L’ensemble est habilement conçu autour d’une grosse arnaque immobilière, avec député véreux et chef de petite mafia de quartier parigot, ainsi que le fameux Griffu refusant de jouer pigeon et dindon. Classique comme tout, si l’on est un habitué de ce genre de réjouissances, mais impeccablement huilé. On saluera en particulier la qualité de la narration en voix-off ainsi que les dialogues. Mais aussi, le rythme parfait et l’aisance du trait de Tardi à se jouer de chaque situation ou à manier la violence, juste comme il faut. Et même si, 30 ans après, on fait du polar en BD autrement, l’ensemble n’a guère pris de ride. Un bon moment : noir, serré mais goûtu, comme un bon expresso.

voir la fiche officielle ISBN 9782203030466