parution 01 février 2005  éditeur Casterman  Public ado / adulte  Thème Humour, Chronique sociale, Politique

Le chat T6

Ma langue au chat

Réédition en couleurs et dans la bonne humeur du 6e album du « chat », personnage philosophe et absurde emblématique du dessin d'humour belge. Jubilatoire.


Le chat T6 : Ma langue au chat (0), bd chez Casterman de Geluck, Dehaes
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2005

L'histoire :

Plus monolithique et inexpressif que jamais, ce (con de) chat nous balance quelques brèves de comptoir dignes des plus grands humoristes. Florilège :
« Un type qui observe une minute de silence… il est obligé de la dire avant… sinon on croit qu’il se tait. »
« En jouant au tennis avec une pomme de terre, et en tapant très très très très très très très très fort, on devrait pouvoir faire des frites. »
« On dit qu’on apprend avec ses erreurs. Mais à mon avis, c’est une erreur. Et si je me trompe, au moins j’aurai appris quelque chose aujourd’hui. »
« Il y a des gens qui arrivent à écrire leur nom dans la neige en faisant pipi… Parmi eux, il y a cependant davantage de Luc et de Jo… que de Jean-Sébastien »

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette nouvelle édition de 48 pages en couleurs (toujours chez Casterman) est l’occasion de redécouvrir quelques unes des meilleures maximes assénées placidement par « le chat ». D’une façon ou d’une autre, tout le monde a déjà croisé le regard fixe et inexpressif du félin le plus absurdement con de la BD, mis en relief à travers l’un des dessins les plus minimalistes qui puisse se faire. L’auteur du chat, le médiatique Philippe Geluck, est depuis longtemps passé maître dans l’art du gag nonsensique en 3 cases, voire du simple dessin jubilatoire et tellement bidonnant ! Notamment cette fois, la parodie de « Omar m’a tuer » est d’une ingéniosité et d’un humour hors compétition ! Geluck n’hésite pas à jouer de tous les types d’humour : philosophique, jeux de mots dignes du Vermot, scato (léger), finesses exquises… Geluck prend aussi un malin plaisir à détourner parfois de vieilles photos de la fin du XIXe siècle, pour les affubler d’un phylactère humoristique totalement décalé. Rares sont ceux qui y résistent…

voir la fiche officielle ISBN 9782203340367