parution 05 juin 2020  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Historique

Raven T1

Némésis

Pirate solitaire et borné, Raven est toujours avide de trésors et d’aventures. Mais sa malchance lui porte très souvent préjudice. Un nouvel anti-héros au cœur d’un récit de piraterie très attrayant !


 Raven T1 : Némésis (0), bd chez Dargaud de Lauffray
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2020

L'histoire :

À bord de son navire, le capitaine Black Vane s’apprête à attaquer un galion espagnol avec l’aide de tout son équipage. Son second tente de le dissuader car il estime le bateau ennemi beaucoup trop bien armé avec ses nombreux canons et ses 200 hommes à bord, mais le capitaine ne change pas d’avis, il veut ce navire et les richesses qu’il possède ! De plus, Black Vane peut compter à son bord le précieux Raven, un pirate sans foi ni loi qui en vaut dix. Il décide donc de passer à l’abordage et c’est Raven qui mène l’attaque ! Rapidement, les pirates prennent le dessus sur les espagnols et Raven élimine facilement le capitaine du galion, récupérant son épée au passage. Mais une fois arrivé dans la cabine du chef des hispaniques, Raven tombez nez à nez avec une jeune femme. Cette dernière le supplie de l’aider et de l’épargner. Rapidement, il accepte de la protéger de ses congénères qui rêvent déjà de lui passer dessus à tour de rôle. Pour ce faire, il l’enferme dans la soute où sont stockées armes et poudres. Hélas pour lui, la señorita décide de se sacrifier en faisant exploser les deux navires pour éliminer tous les pirates à la gloire de Dieu ! Seul Raven, qui a pressenti le coup avant les autres, réussit à échapper à la mort en plongeant dans la mer. Il dérive désormais en pleine océan sur un morceau de bois qui lui sert de radeau de fortune…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après Long John Silver, Mathieu Lauffray est de retour dans le monde de la piraterie. D’ailleurs, la couverture de cette nouvelle série vous rappellera forcément celle sur le héros créé par Robert Louis Stevenson. La différence c’est que cette fois-ci, l’auteur est seul aux manettes d'un récit original, prévu en trois tomes. À part ça, on retrouve l'univers de piraterie cruel et violent, aussi effrayant qu’attirant. Ici, on découvre le personnage de Raven, un pirate talentueux mais qui, selon ses pairs, serait sous le joug d’une malédiction. En effet, la légende prétend qu’il arrive malheur à tous ceux qui s’associent à lui. D’ailleurs, le début du premier tome semble le confirmer. Tout comme le fait que Raven préfère faire cavalier seul. Dans cette première partie, l’anti-héros va se retrouver au cœur d’une explosion de bateaux, va être ficelé à une ancre ou va encore se frotter à une tribu de cannibales et à une dangereuse pirate du nom de Lady Darksee. Ce premier tome est donc très riche en événements, tout en mettant parfaitement en place les différents personnages et les enjeux qui en découlent. De plus, on découvre un personnage attachant bien moins sanguinaire que Long John et qui semble fonctionner beaucoup plus à l’instant en vivant le moment présent. Bref, sans en dévoiler davantage, cette nouvelle série qui sent bon le rhum, l’air marin et la poudre, est tout simplement excellente, pour peu, bien sûr, qu’on aime ce registre à la Pirates des caraïbes. Aux dessins, on a tout simplement l’impression de se plonger dans un spin-off de la série sur le personnage de L’île au trésor, tant on retrouve ce qui avait fait le plaisir et l’efficacité de cette série. Décors fouillés, plans dynamiques, protagonistes pleins de charismes, beauté des décors Rien ne manque à notre plaisir ! Hissez haut et vive la grande aventure !