parution 15 février 2012  éditeur Delcourt  collection Histoire & Histoires
 Public ado / adulte  Thème Historique, Aventure - Action

Ivanhoé T3

Le Blasphème du templier

Front-de-Bœuf a péri dans les flammes de Torquilstone, mais le templier Bois-Guilbert a réussi à fuir en capturant Rebecca, désormais condamnée au bûcher… à moins qu’elle ne trouve un chevalier susceptible de la défendre. Fin d’un triptyque correct.


 Ivanhoé T3 : Le Blasphème du templier (0), bd chez Delcourt de Yann, Sanchez
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2012

L'histoire :

Après un combat épique ayant opposé les troupes de Sir Reginald Front-de-Bœuf et celles du chevalier saxon Wilfrid d’Ivanhoé, la forteresse de Torquilstone n'est plus qu'un amas de ruines. Le cruel et teigneux Front-de- Boeuf a péri dans les flammes alors que le chevalier de Bracy a été capturé. Seul le templier de Bois-Guilbert est parvenu à fuir, en emmenant de force la ténébreuse Rebecca, fille d'Isaac le Juif, pour laquelle il semble nourrir quelque désir. Désormais captive, elle risque le bûcher, car celle-ci refuse de céder aux avances de Bois-Guilbert. Le lendemain de la bataille, les outlaws, eux, se rassemblent autour d’un grand chêne pour partager le butin. Il est aussi décidé d’envoyer Isaac le juif auprès de Bois-Guilbert afin de négocier la rançon de sa fille. Mais accusée de sorcellerie, celle-ci s'en remet au Jugement de Dieu pour être sauvée ou obtenir son salut. En conséquence, le templier de Bois-Guilbert accorde trois jours à Rebecca pour trouver un champion qui soit prêt à risquer sa vie et son honneur pour ses jolis yeux…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Yann et Elias Sanchez poursuivent et achèvent ce triptyque de l’histoire d'Ivanhoé selon le roman de Walter Scott. Encore une fois, des dialogues à rallonge et beaucoup de palabres avant d’entrer le vif du sujet : ça négocie, ça parlote, ça ment et ça se chamaille. A l’image du tome 2, difficile d’entrer dans cette narration un peu étouffante et longue. De surcroit, dans un souci de respect de l’œuvre originale, Yann a préservé le style du parler médiéval, une démarche louable mais trop souvent en quête d’effet. Les trois-quarts de l’album s’intéressent ainsi aux chantages des chevaliers félons sur les gentes dames, en vue du duel final devant opposer deux chevaliers pour les yeux de la belle Rebecca. Or le climax de l’opus, le duel à l’épée (sur les 10 dernières pages), le moment le plus intéressant en fait, tarde à arriver, de même que des rebondissements plus pêchus... si bien que l’ennui a pointé le bout de son nez depuis un certain temps déjà. Il manque du spectacle, de l’action pour un récit trop pauvre en équipées médiévales épiques. Assez paradoxalement et comme dans le tome 2, Ivanhoé reste en marge des évènements. C’est surtout Robin des bois et Richard Cœur de Lion qui lui voleront la vedette. Clairement, on préfère le dessin d’Elias Sanchez, un vrai régal aux allures de manga, ultra précis et chiadé, porté par de belles perspectives, des angles et des cadrages réussis, sans oublier les plans rapprochés sur les personnages. Un bémol toutefois : le dessin et la colorisation sont si parfaits qu’ils en deviennent presque trop chargés, ne nous offrant pas la respiration attendue au regard du texte, très dense. Au final, un triptyque qui aura tout de même décliné en qualité. Sympathique dans l’ensemble, mais guère plus.

voir la fiche officielle ISBN 9782756013510