parution 06 avril 2011  éditeur Delcourt  collection Machination
 Public ado / adulte  Thème Historique, Fantastique - Etrange

La Guerre des magiciens T1

Berlin

Deux policiers anglais rivaux débarquent à Berlin pour aider leur « fille » à retrouver sa mère. Ils tombent en fait dans un piège, dont la finalité est la maitrise de la magie ! Mise en bouche laborieuse d’une trilogie d’espionnage ésotérique…


La Guerre des magiciens T1 : Berlin (0), bd chez Delcourt de Dal pra', Trillo, Mandrafina
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2011

L'histoire :

A la veille de la seconde guerre mondiale, l’anglais Charles Fagin débarque à Berlin, alors perturbée par les rafles de la gestapo sur la population juive. Lui-même juif, Fagin a en effet reçu un mystérieux courrier d’une jeune femme, Greta Thiel, qui prétend être sa fille et l’appelle au secours parce que sa mère a disparu. Charles a effectivement eu une aventure avec l’illusionniste Lili Thiel, 25 ans auparavant… Poussé par un sentiment nouveau de paternité, il a donc accouru. Sur le palier de Greta, il a pourtant la désagréable surprise de tomber sur son éternel rival, Bob Shylock. Lui aussi inspecteur à Scotland Yard, Shylock a reçu le même courrier, car lui aussi a partagé une aventure avec Lili, il y a 25 ans… Greta ignore tout simplement lequel des deux est son père et elle espérait que seul celui qui le saurait répondrait à son appel. Tout en se houspillant sans cesse, les deux hommes ont tout de même le plaisir d’évoquer ensemble leurs vieux souvenirs. Ils prennent une chambre commune dans une pension, ignorant encore qu’ils font l’objet d’une surveillance rapprochée par la Gestapo. Greta aurait-elle des intentions cachées ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette nouvelle trilogie italo-argentine entremêle espionnage et ésotérisme, à la veille de la seconde guerre mondiale. Tous supports de fictions confondus (films, romans et BD), la théorie du complot géopolitique est un registre attrayant, surtout si elle peut faire intervenir l’ésotérisme dans ses paramètres. Or, comme chacun le sait, Hitler s’était intéressé de près aux choses de l’occulte… De là à imaginer une Guerre des magiciens, il n’y avait qu’un pas (que Pécau a déjà amplement franchi à travers l’Histoire secrète ou Arcanes). Mis au point de concert par l’italien Roberto Dal’Pra et l’argentin Carlos Trillo, le scénario adopte pourtant ici un rythme quelque peu laborieux, s’appuyant sur nombres palabres et errances pour les deux héros. Leur rivalité sentimentale, qui devrait constituer un atout « vaudevillesque », appesantit plus la lecture qu’elle ne l’agrémente. En outre, s’il constitue la problématique de départ, le fond de magie passe carrément au second plan de l’intrigue, qui se reporte sur les filatures et les faux-semblants vécus par cet aréopage de protagonistes peu attachants. Le dessinateur vétéran Domingo Mandrafina (déjà compère de Trillo sur les 14 tomes des Spaghetti Brothers) déroule pourtant sa patte graphique maitrisée, rehaussé d’aquarelles… Peut-être les personnages sont-ils trop souvent cadrés de près et la limpidité de lecture y gagnerait-elle avec quelques « respirations » contemplatives ? De fait, le sentiment d’oppression est permanent et on peine pourtant à partager les tensions, à percevoir la portée ultime de l’enjeu. Les héros sont tout de même des juifs anglais plongés dans la civilisation antisémite berlinoise du IIIe Reich, alors que les imperméables de la gestapo et les croix gammées sont omniprésents. Espérons que la réplique « Je sens que le destin de cette guerre dépend de votre retour en Angleterre » permettra au prochain tome, Londres, d’insuffler la tension requise…

voir la fiche officielle ISBN 9782756015712