parution 06 janvier 2010  éditeur Delcourt  collection Terres de Légendes
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action

Le mystère Nemo T1

L'île

Après avoir fui la guerre de Sécession à bord d'un aérostat, cinq personnages échouent sur une île déserte perdue au milieu de l'océan. Mise en bouche réussie d'une adaptation libre du roman de Jules Verne, L'île Mystérieuse.


Le mystère Nemo T1 : L'île (0), bd chez Delcourt de Gabella, Kenny, Mazi
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2010

L'histoire :

28 mars 1865. En pleine guerre de Sécession, cinq personnages sont faits prisonniers par les Sudistes : l'ingénieur Cyrus Smith, son domestique Nab, le journaliste Gédéon Spilett, le marin Pencroff et l'adolescent Harbert, sans oublier Top, le chien de Cyrus Smith. Mais un mystérieux individu se présente à eux avec des armes et leur propose de fuir Richmond, (capitale des Confédérés, assiégée par les Nordistes) à l’aide d’un dirigeable. Les cinq captifs acceptent la proposition. Il s’ensuit une lutte pour le moins musclée au terme de laquelle le mystérieux allié va succomber à ses blessures. Quant aux prisonniers, ils parviennent à s’échapper malgré les tirs et doivent affronter pendant 4 jours une terrible tempête. Afin d’éviter les obstacles, ils ont été obligés d’alléger le ballon en se séparant de la nacelle. Peu après, s’apercevant du caractère inopérant de la manœuvre, Cyrus décide de se jeter dans le vide, toujours dans le but d’alléger le ballon. Finalement, les aventuriers échouent sur une île déserte, sauvage et isolée…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cet album était attendu depuis la parution de La Licorne, série dans laquelle Mathieu Gabella fait preuve d’un certain talent. Le Mystère Némo reprend la trame narrative du célèbre roman de Jules Verne L’île Mystérieuse, elle-même inspirée de Robinson Crusoë de Daniel Defoe. Dans ce tome séduisant, le scénariste décline les thématiques classiques du roman d’aventure : le rôle fécond de la nature (voir la scène de chasse), la lutte pour la survie (du Koh-lanta version BD), la quête d’humanité et de liberté. L’auteur insiste en particulier sur la dimension scientifique de l’aventure, se détachant ainsi peu à peu de l’œuvre originale : Cyrus, le savant, et Némo, l’Indien, symbolisent le progrès, valeur phare de la révolution industrielle. Vous apprendrez à allumer du feu, à calculer latitudes et longitudes grâce à Thalès, et à utiliser le procédé magnétohydrodynamique en pleine jungle. Rien d’étonnant à cela pour les amateurs de La Licorne, qui plongeait déjà les lecteurs dans l’univers de la science en général et de la médecine en particulier. A partir de là, le scénario se démarque réellement du roman de Jules Verne. En introduisant subtilement la science et la technique dans un espace vierge et sauvage, l’auteur nous emmène dans un univers original, conjuguant nature et culture, science et fantastique. La narration s’en trouve d’autant plus riche et dynamique. A un scénario solide se greffe un dessin vivant signé Kenny. Le coup de crayon fait clairement apparaître les influences manga, conférant ainsi au récit des allures naïves et innocentes idoines, finalement rafraîchissantes. Le récit est par ailleurs mis en valeur par une colorisation plaisante et élégante signée Maz, alternant les nuances de bleu, de vert et de rouge, entre terre et mer, eaux et feux. C’est là un pari réussi. Bref, l’ensemble est propre, soigné et on attendra la suite avec hâte… Bon voyage !

voir la fiche officielle ISBN 9782756014036

  • Sa note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

Ce qu'un autre en pense sur la planète BD :

S’il est un nom d’auteur qui évoque l'aventure, Jules Verne est certainement celui-là. Le 9e art lui a d'ailleurs rendu hommage au travers de nombreuses bandes dessinées, fidèles au texte original (Les enfants du capitaine Grant ou Le tour du monde en 80 jours), ou totalement loufoque (Une fantaisie du docteur Ox, par Mathieu Sapin). De tous les romans, il y a en tous cas un personnage dont le nom est connu de tous : Némo, le capitaine du Nautilus. Forcément, sa popularité lui vaut d’être au casting de nombre séries (La ligue des gentlemen extraordinaires…). Mathieu Gabella nous propose de revenir aux origines du personnage, choisissant de nous le faire découvrir, par le regard de cinq hommes. Le scénariste de La licorne étonne et crée un récit surprenant, avec des personnages attachants. Gabella réussit à rendre son aventure très accessible et le travail de Ruiz Kenny va dans ce même sens. Sur un style aux influences mangaisantes, ses planches se révèlent dynamiques et nous rappellent des auteurs comme Kara ou Nhieu. Le design des personnages est vraiment réussi, tout comme les décors qui s'enchainent très régulièrement sans se répéter. Némo est très « classe » et le soldat aux allures de cowboy, type Clint Eastwood, nous manque déjà ! Seules certaines cases un peu confuses ou manquant de détails sont à noter, mais le travail sur la colorisation de Mazi fait très facilement oublier cela. Malgré une couverture classique, ce Mystère Nemo est un excellent moment de lecture, un récit bien mené et passionnant. Les amateurs de Jules Verne sauront apprécier cette mise en bouche extrêmement prometteuse.