parution 15 janvier 2020  éditeur Delcourt  collection Jeunesse
 Public enfant / ado  Thème Heroic-fantasy, Humour

Reflets d'acide T10

Hymnes et huis clos

Wrandrall et ses compagnons d’infortune tombent nez à nez avec Alia-Aénor, la dragonne. Pendant ce temps, Mortys et son complice jubilent devant leur grande armée unifiée. Un 10ème tome dénué d’originalité, entre palabres inutiles et billevesées.


 Reflets d'acide T10 : Hymnes et huis clos (0), bd chez Delcourt de JBX, Dalmasso, Vigneau
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2020

L'histoire :

Des cris de joie se font entendre dans le repère du roi Mortys. Le roi fou et son complice raillent de bonheur et jubilent car le monde va être enfin à leurs pieds... si tant est qu’ils en aient. Pendant ce temps, Wrandrall et ses complices, perdus dans une forteresse au fond d’un gouffre, se retrouvent avec la demoiselle aux cheveux noir de jais. Plutôt que de les griller tout de suite, elle propose de discuter. Alia-Aénor n’est pas une bête, mais elle impressionne les compagnons car elle porte sur son dos des ailes noires de dragon. Il s’ensuit entre elle et le groupe moult palabres inutiles et ennuyeuses qui ne font pas avancer le schmilblick. Au même instant, Mortys et son complice hurlent de rire à s’en décrocher la mâchoire. L’armée de revenants progresse vers le volcan mais se trouve bientôt coincée devant un panneau ou plutôt un petit écriteau, voire un panonceau, sur lequel est écrit « écho de vérité ». Les trois revenants-chefs de l’armée en marche essaient de poser une question sensée. Mais en raison d’une violation de l’article 3 du règlement, l’écho de la vérité est momentanément hors service pour une durée de 137 ans, 11 mois et 29 jours…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le titre de ce 10ème volet est bien révélateur de ce qu’il va se passer dans les quelques 50 pages à venir de cette histoire complètement funambulesque. Aucune avancée significative ne va se produire ici, si ce n’est moult papotages, radotages et autres discutailleries dans des lieux clos comme le gouffre, la prison ou la forteresse de Mortys. Les auteurs JBX et Fabien Dalmasso ne font guère avancer leur histoire pour le plus grand ennui du lecteur, qui va de mal en pis, en suivant les pérégrinations hasardeuses d’une bande d’aventuriers en goguette, plus doués à ergoter sur des rimes mal tirées que pour sauver le monde de Maender-Alkoor. Dans ce périple, plusieurs tableaux se jouent à la fois et il est bien difficile de suivre un fil conducteur pertinent. En plus de la lourdeur de la narration au travers des rimes, il faut ajouter moult pages dans lesquelles il ne se passe... pas grand'chose. L’humour tente bien de se faire une place, mais lui aussi est poussif, soumis à la lourdeur ambiante d’une aventure mal ficelée. Le dessin tente de relever le niveau avec parfois quelques cases bien travaillées... mais là aussi, moult planches sont décevantes car trop axées sur les trombines des personnages, délaissant au passage le décor.

voir la fiche officielle ISBN 9782413019688