parution 04 novembre 2009  éditeur Delcourt  collection Ex-libris
 Public ado / adulte  Thème Historique, Humour

Rocambole, de Ponson du Terrail

Le fourbe et cupide Rocambole se fait passer pour un marquis, afin d'en hériter de la fortune. Adaptation d'un célèbre roman-feuilleton du XIXe siècle : drôle, enlevé et... rocambolesque !


Rocambole, de Ponson du Terrail, bd chez Delcourt de Brrémaud, Bertolucci
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2009

L'histoire :

Rocambole est un sulfureux personnage, au point d’avoir été contraint de s’exiler 4 années en Angleterre pour fuir la police française. En cette fin XIXe siècle, il vogue de retour vers le Havre, mais il n’a pas encore posé le pied en France, qu’il manigance déjà contre un compagnon de voyage, le marquis de Chaméry, en passe d’hériter d’une fortune de 75 000 livres. Profitant du naufrage de leur navire, il se fait en effet passer pour ce dernier et l’abandonne mourant dans un trou d’eau (alors que le marquis venait de le sauver de la noyade). Il se présente ensuite à paris, sans le moindre scrupule devant la dépouille de sa « mère », pour faire valoir son héritage. La tendresse qu’il éprouve pour sa « sœur », trop jeune pour se souvenir de lui, est son meilleur atout… Une cousine dénonce certes l’usurpateur, mais Rocambole s’arrange pour la ridiculiser et retourner la situation à son avantage. Quelques jours plus tard, il est donc reconnu par tous comme le marquis de Chaméry. Lors d’une réception mondaine, on lui présente une ravissante espagnole, Conception de Salandrea, qu’on dit encore plus fortunée. Qu’importe qu’elle soit promise à un autre : Rocambole n’aura alors de cesse que de la conquérir. Et tant pis s’il lui faut tuer pour y parvenir…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Devenu écrivain à défaut d’avoir réussi dans la marine et en politique, Alexis Joseph Ferdinand de Ponson du Terrail crée le personnage de Rocambole pour le roman-feuilleton Les drames de Paris, qui parait en 1857 dans le journal la Patrie. Cet anti héros est sans doute l’un des plus abjects de la littérature française : cupide, fourbe, sans scrupule, assassin, Rocambole cumule les vices, mais avec panache ! Or, c’est certainement le sulfureux de cette personnalité qui contribua à son immense succès : 24 ans plus tard, à l’heure de sa mort, Ponson du Terrai continuait encore d’en écrire les péripéties. Sur les chemins de la gloire et de la richesse convoités par Rocambole au fil de ses 1484 épisodes ( !), il n’aura de cesse d’intriguer, d’imaginer des coups bas retors, immonde, et se retrouvera de sorte aux prise avec moult situations incongrues… au point de donner son nom à l’adjectif « rocambolesque ». La présente (et fidèle) adaptation par Frédéric Brrémaud entre en cohérence avec le répertoire humoristique dans lequel évolue d’ordinaire le scénariste. One-shot, l’album met en exergue la première de ses nouvelles, Les exploit de Rocambole, et nous présente également un autre protagoniste récurrent : son mentor, le vil Sir William. Brrémaud s’appuie sur le dessin de l’italien Federico Bertolucci, lui aussi parfaitement adapté au ton enlevé de ces intrigues vaudevillesques. Très à l’aise dans ce registre, Bertolucci utilise un crayonné brut, qui s’apparente au rough peaufiné, légèrement rehaussé par une colorisation sombre, sanguine et terne. D’une belle spontanéité, le résultat est très vivant et on sent que l’artiste (qui travaille aujourd’hui pour le magazine Witch) est passé par les studios Disney. Encore une adaptation de petit classique réussie, à mettre au crédit de la collection Ex Libris

voir la fiche officielle ISBN 9782756013916