parution 30 janvier 2019  éditeur Delcourt  Public adulte  Thème Politique

Sarkozy-Kadhafi

Des billets et des bombes

La campagne présidentielle de Sarkozy en 2007 a-t-elle été financée par le cash libyen de Kadhafi ? Quelles étaient les contreparties ? Pourquoi s’est on acharné à faire taire Kadhafi et son entourage ? Le point sur une affaire complexe et authentique.


Sarkozy-Kadhafi : Des billets et des bombes (0), bd chez Delcourt de Collombat, Arfi, le Guilcher, Chavant, Guéguen, Despratz, de Villepoix
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2019

L'histoire :

Le 20 octobre 2011, vers 8h30, une longue colonne de voitures est engagée dans le désert libyen, vers la frontière avec la Tunisie. A bord d’une des voitures, se trouve le Président Kadhafi, qui fuit la rébellion en cours dans son pays. Le printemps arabe a déjà fait sauter les Chefs d’Etat égyptien et tunisien, ses deux voisins. Soudain, des avions de chasse apparaissent et tirent des obus sur la tête et la queue de la colonne. Kadhafi et quelques uns de ses hommes sont obligés de quitter leurs véhicules. Ils se réfugient dans un conduit d’évacuation des eaux, sous la route. Mais les rebelles les poursuivent à pied, fortement armés. Une grenade est lancée dans le tunnel. Kadhafi est blessé par la détonation. Il sera achevé aussitôt extrait de là, par la hargne vengeresse des rebelles. Mais cette mort est-elle uniquement due au printemps arabe ? Ne faut-il pas également y voir le retour de bâton de Nicolas Sarkozy, alors Président français en exercice, à la suite d’une magouille du type : fric contre rédemption politique ? Pour le comprendre, revenons 9 ans plus tôt, en 2002, à l’époque où Nicolas Sarkozy n’est encore que le Ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac. Il se sent alors pousser une ambition présidentielle, avec de bonnes chances de succès. A l’époque, un homme d’affaire libanais appelé Ziad Takieddine organise des réceptions dans de grands hôtels particuliers parisiens, pour asseoir sa légitimité d’intermédiaire au sein de gros contrats d’armement. Car ce qu’il y a de pratique dans les contrats dépassant le milliard d’euros, c’est qu’il est possible d’y dissimuler d’importants pots de vin…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le 21 mars 2018, l’ancien Président de la République française Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de détournement de fonds publics libyens. Pour vous la faire courte, l’enquête – qui est toujours en cours ! – vise à confirmer le soupçon suivant : le financement de sa campagne électorale de 2007 aurait été partiellement assuré par plusieurs valises de cash (autour de 50 millions d’euros) données par Mouammar Kadhafi, en échange du retour en grâce du libyen sur la scène géopolitique mondiale et d’un soutien à la création d’une union africaine. Dans cet incroyable thriller politique, les second-couteaux s’appellent : Claude Guéant, Ziad Takkiedine, Alexandre Djouhri, Boris Boillon… Plusieurs journalistes d’investigation de différents médias ont unis leurs preuves, leurs recherches, leurs témoignages, leurs comptes-rendus d’auditions et d’écoutes téléphoniques, pour faire le point sur ce dossier à travers cette bande dessinée. Le médium BD leur a sans doute paru un vecteur pratique pour expliciter le sujet complexe au grand-public. Les journalistes affirment en préface : toute ressemblance avec des personnages et faits existants est assurément non fortuite. Les auteurs fournissent d’ailleurs bonne quantité de documents de preuve en annexes (près de 50 pages, ce qui n’est sans doute rien au regard du réel dossier judiciaire, mais énorme s’agissant d’une BD). Le dessin est quant à lui assuré par Thierry Chavant, dans un registre réaliste stylisé et relativement « froid » – c'est-à-dire à bonne distance des caricatures humoristiques auxquelles sont habitués les amateurs de politique en BD. Une impression de sérieux émane de cette enquête de 190 pages. Du reste, le risque de poursuites pour calomnie serait immense si leur travail n’était étayé par de solides et authentiques sources. Il n’appartient cependant pas au lecteur de juger ou condamner moralement avant l’heure les faits rapportés ici. Comme on le dit souvent, laissons la justice s’exercer… et intéressons nous plutôt aux partis-pris narratifs. Le choix d’être « guidé » par un narrateur impersonnel semblait quasi inhérent à ce type d’exercice. Ce personnage à tête ronde et orange explicite donc tout ce qui se trame et resitue sans cesse les acteurs, les contextes, les périmètres légaux. En revanche, les incessants allers-retours entre les époques ne facilitent franchement pas la compréhension des évènements. On comprend bien l’objectif de dynamiser ainsi le récit (et de dissimuler ce qu’on ignore), mais étant donné que le dessin ne permet pas d’attribuer des âges précis aux protagonistes, donc de rendre la chronologie éloquente, on finit par s’y perdre. On sort de ce bouquin en ayant la sensation d’avoir globalement compris de quoi il retourne, mais avec aussi la certitude que de nombreuses zones d’ombre persistent. Cette histoire est loin d’être terminée…

voir la fiche officielle ISBN 9782413015611