parution 08 octobre 2014  éditeur Delcourt  collection Shampooing
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Un jour il viendra frapper à ta porte

À bientôt 30 ans, désireux d’avoir un enfant, Julien décide de partir à la rencontre d’un père qu’il ne connaît pas. Un roman graphique autobiographique très prenant sur la quête des origines.


Un jour il viendra frapper à ta porte, bd chez Delcourt de Frey, Mermoux
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2014

L'histoire :

2007. Julien vit en couple avec Maud. Le couple a envie d’avoir un enfant. Mais avant toute chose, Julien souhaite rencontrer son père biologique qui n’a jamais vécu avec sa mère. Il sait très peu de choses de lui : il s’appelle Pierre Jonas, il est juif, chauve, journaliste à France 3, marié et père de deux enfants. Il prend le train pour Limoges dans l’espoir de le voir et de discuter avec lui. Sur place, il espère aller à la rencontre d'un père qu'il ne connaît pas. Au début, Pierre est assez froid avec son fils. Peu à peu, sa langue se délie. Il commence par lui narrer l’histoire familiale (ce que Julien était venu chercher). Au cours de leurs discussions, il lui livre un douloureux secret de famille. Car son père Jacob était juif polonais. Avant d’être déporté, il vivait dans le ghetto de Varsovie. Avec sa femme Anna et des amis proches, il avait cherché à s’évader en passant par les égouts. Lors de leur évasion, son bébé s’était mis à pleurer. Ils avaient essayé de le calmer. Mais, rien n’y faisait. Pour éviter d’être repérés par les troupes allemandes, Jacob avait dû étouffer le nouveau-né...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Un jour, il viendra frapper à ma porte est le fruit d’une longue enquête menée par Julien Frey. À l’origine, quand il a commencé ses investigations, Julien voulait juste connaître son père biologique et sa famille. Il ne s’attendait pas à ce que son père lui fasse des révélations fracassantes sur le passé familial, des révélations qui vont l’envoyer jusqu’à Jérusalem, où il rencontre son oncle et ses enfants. Etonnant pour quelqu’un qui n’a pas l’âme d’un grand voyageur ! Derrière cette démarche, Julien cherche aussi à obtenir des réponses pour l’enfant qu’il aimerait avoir avec Maud (qui sera une fille prénommée Joanne). Le jour où celui-ci lui posera des questions, il aimerait pouvoir éviter les silences. Loin de verser dans le pathos, Julien Frey parvient à nous intéresser avec cette histoire très personnelle et agréable à suivre. Pour l’illustrer, il s’est adjoint les services de Dominique Mermoux, l’un de ses complices de travail au sein de l’atelier Satellites à Montpellier. On ne peut dissocier le travail narratif de l’un et de l’autre, tant ils se complètent en formant un tout. Le début de l’album est jalonné de trouvailles et de références qui équilibrent la densité émotionnelle du propos. La rencontre entre Julien et son père est mise en scène comme celle d’Al Pacino et Robert De Niro dans le film Heat. On regrette que ces respirations pleines d’humour soient moins présentes, une fois que Julien part à Jérusalem, car elles apportaient un vrai plus à la puissance du récit. Le dessin de Mermoux est dans la lignée de Bastien Vivès (normal c’est l’un des piliers de la collection Shampooing), simple mais suffisamment expressif pour faire passer l’émotion de l’histoire. On a hâte de voir les prochaines productions de ces jeunes auteurs, tant cet album est intéressant.

voir la fiche officielle ISBN 9782756054629