parution 25 août 2010  éditeur Delcourt  collection Conquistador
 Public ado / adulte  Thème Historique, Mondes décalés

Waterloo 1911 T2

Welly, le petit

Rescapé de son combat contre le singe dans les égouts parisiens, Duroc se remet en chasse du voleur de la sphère olmèque, larcin commandé par un certain Janus... Un second tome à l'ambiance toujours aussi convaincante, plein de promesses.


 Waterloo 1911 T2 : Welly, le petit (0), bd chez Delcourt de Gloris, Zarcone, Blancher
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2010

L'histoire :

Ciel des Alpes bavaroises, à l’hiver 1908. Le dirigeable du richissime Amadéus et sa petite famille passe en survol au dessus du massif montagneux. Amadéus fait partie de ces hommes convaincus d’avoir un « destin ». Chef d’entreprise accompli, il dirige le monde ! Soudain, le dirigeable est pris pour cible par des tirs de soldats allemands perchés sur une cime voisine. Le vaisseau est descendu en flamme. La femme d’Amadéus, ainsi que ses deux enfants, sont tués. Amadéus, lui, ne pourra plus jamais marcher, mais il est sauf (…). Trois ans plus tard, le magnat n’a pas oublié. Sa vengeance est en marche, qui changera le cours de l’Histoire (…). Autre miraculé : Théophile Duroc. Comment a-t-il survécu au combat qui l’opposa au grand singe dans les égouts parisiens ? Le morceau de ferraille que retira de son cœur son ami Poivron, mesure plus de 20 centimètres ! Le secret de Duroc remonte à la campagne d’Egypte que Bonaparte mena en 1798 et à laquelle le soldat Duroc participa. Après avoir été gravement blessé lors d’une escarmouche à proximité du Caire, le futur détective découvrit dans un temple une drôle de sphère dont, en se brisant, s’échappa un djinn qui lui conféra l’immortalité…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Nous avions laissé notre Sherlock Holmes francisé en bien mauvaise posture. Théophile Duroc aurait dû mourir, tout comme le magnat Amadéus – notre « méchant » désigné –, miraculé d’un effroyable attentat quelques années auparavant. Mais voilà, l’un comme l’autre sont des hommes extraordinaires. L’un quasi-immortel, l’autre en passe de changer le cours de l’Histoire… Partant du postulat que Napoléon remporta la fameuse bataille de Waterloo, l’intrigue signée Thierry Gloris se laisse remarquablement appréhendée au regard de la toile de fond complexe imaginée. Si la France avait triomphé face à l’Angleterre – et conservé de fait son empire – le grand détective créé par Conan Doyle aurait-il pu être français ? C’est en tout cas le second postulat adopté ici. Mêlant enquête policière, ingrédients fantastiques et ambiance steampunk, Waterloo 1911 réécrit l’Histoire avec saveur et un certain talent. A l’instar de cette seconde couverture, les planches réalisées par Emiliano Zarcone – mises en couleur par Virginie Blancher – s’articulent entre ombre et lumière. Adoptant un visuel réaliste quasi-photographique, elles témoignent d’une finesse de trait et d’un souci du détail contribuant à la crédibilité du récit. Revers de la médaille, l’impression photographique souhaitée (dont la brillance des couleurs découle sans doute) fige les vignettes et les attitudes des personnages. Le style ne plaira pas à tous, mais il est indéniablement de qualité ! Pris par les rebondissements successifs d’une aventure aux accents exotiques, le lecteur termine l’album sur une dernière extravagance : une porte temporelle (gigantesque mécanisme horloger) au travers de laquelle s’engouffrent nos héros. Destination : « Waterloo 18/06/1815 ». De là à imaginer de futurs développements renouant avec un cours mieux connu de l’Histoire, il n’y a qu’un pas…

voir la fiche officielle ISBN 9782756015743