parution 01 décembre 2009  éditeur Des ronds dans l'O  Public ado / adulte  Thème Esotérique, Conte - Féerie

La fille au corbeau

Autour d’Aline, la mort rode. Sa maman est morte par sa faute, son papa bientôt. Au village, on raconte que la jeune fille est maudite comme le corbeau qui la suit… Une première réalisation BD évocatrice et emprunte de mystère. Subjuguant.


La fille au corbeau, bd chez Des ronds dans l'O de Trêve, Lecomte
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Des ronds dans l'O édition 2009

L'histoire :

Aline a quinze ans. Ce matin, comme souvent, la jeune fille est réveillée par son père, tirée d’un rêve dans lequel un oiseau noir – un corbeau – l’appelle. Un rêve aux allures de cauchemar (…). La maman d’Aline est morte il y a longtemps, quand elle n’était encore qu’un bébé. Son papa en souffre énormément. Elle, ressemble chaque jour qui passe un peu plus à sa mère. Ce jour, monsieur est parti en oubliant de refermer à clé son coffre à trésor. Aline y découvre des robes qui appartenaient sans doute à sa mère. L’adolescente ne résiste pas à l’envie d’en passer une. La voyant affublée de telle manière, sa tante Marthe, avec qui elle vit, s’emporte et la bat ! Par bonheur, sa grand-mère intervient et prend sa défense. Tant que la vielle femme sera là, Aline ne craindra rien. Au village, on raconte qu’elle est maudite. Que l’oiseau qui s’attache à ses pas et plane au-dessus des têtes, est le signe de son malheur. On la dit sorcière. On la fuit. Au sortir du village, il existe un arbre auquel les habitants attachent des morceaux de tissus. C’est l’arbre aux pleurs, l’arbre qui doit emporter les souffrances des malades et les soulager. Aujourd’hui, Aline a eu à son pied un sinistre présage : sa grand-mère gisant à ses côtés, morte de froid…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Graphistes de formation, Jérôme Lecomte et Nicolas Trève signent ici – à quatre mains, au dessin comme à l’écriture – leur première réalisation de bande dessinée. Un album empreint de fantastique, autour des croyances populaires et d’autrefois. Une adolescente, la jeune Aline, est environnée par le malheur. Sa mère est morte dans des circonstances étranges alors qu’elle était encore tout bébé, son père est accablé par le chagrin, et un drôle d’oiseau noir (qui lui parle en songe) plane au-dessus de sa tête… « Toi seule peut aller aux enfers et espérer en revenir ». La phrase figurée en quatrième de couverture intrigue. On pense au destin d’Orphée qui brava les enfers pour sa belle. Les références bibliques ne sont pas non plus absentes de l’ouvrage : le serpent, la femme pécheresse, la faiblesse de l’homme, etc. Contes et légendes d’ici et d’ailleurs sont ici intelligemment mariés pour accoucher d’un récit original, jouant sur le mystère et le non-dit. Métaphore de nos peurs et quête de soi (« pourquoi moi ? »), l’âge et le sexe de l’héroïne n’ayant pas été choisis au hasard, La fille au corbeau témoigne à la fois d’une fraîcheur comme d’une maturité troublantes. La narration donne parfois des accents ingénus et les rebondissements arrivent un peu comme ils viennent. Mais, d’un autre côté, la cohérence de l’univers imaginé et ses personnages surprenants – les sangliers, gardiens des enfers, par exemple – convainquent tout à fait le lecteur. On entre facilement dans cette histoire subjuguant. Le trait N/B assuré et imparfait à la fois, l’encrage nuancé de gris, tout concourt à la fascination d’un public pourtant incertain. Un bel opus, sobrement et bien édité, à (s’)offrir en cette fin d’année.

voir la fiche officielle ISBN 9782917237090