parution 13 août 2003  éditeur Dupuis  collection Aire libre
 Public adulte  Thème Chronique sociale, Historique

Agadamgorodok

Agadamgorodok

Dans un coin austère de Sibérie, un paisible rêveur et un mafioso sadique découvrent les liens étroits qui les relient. Des personnages forts pour un récit des plus pessimistes.


Agadamgorodok : Agadamgorodok (0), bd chez Dupuis de Lapière, Bailly
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2003

L'histoire :

Jules, personnage simplet et tête en l’air, est livreur de lait en Sibérie, dans la ville oubliée d’Agadamgorodok. Il profite d’une livraison pour espionner une jeune fille nue par la chatière d’un appartement. Manquant d’être surpris, il s’enfuit en renversant son chariot de bouteilles de lait. Quand il explique à son vieux pote qu’il a perdu son boulot à cause d’un ange, ce dernier se moque de lui en lui faisant la liste des jobs à deux sous qu’il a accumulé. Dans la même ville sévit Spéracédes, parrain de la mafia locale aux usages barbares. Corrompu par le pouvoir absolu, drogué et dément, il est torturé par de profondes névroses psychologiques. Le souvenir fugace d’un frère disparu le hante. Un jour, Jules trouve un emploi de balayeur dans l’immeuble de Spéracédès…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Sur terre, il ne doit pas y avoir pire ville qu’Agadamgorodok. Le climat y est rude. L’architecture respecte un pur style soviétique des années 50. L’austérité de la vie y est saisissante… Bref, c’est le bonheur absolu ! Ce milieu rieur est la parfaite métaphore de la folie de Spéracédès. Les personnages créés par Denis Lapière (Tif et Tondu, Luka, La clé du mystère...) sont pourvus d’une vraie profondeur psychologique. Si Spéracédès incarne superbement un méchant détestable et tourmenté, Jules en est son parfait antonyme. Deux âmes perdues, qui se cherchent inconsciemment, au sein d’une ville perdue. Excepté un cadrage impeccable, le dessin de Pierre Bailly (La saison des anguilles, Ludo...) n’est pas des plus détaillés. Mais il est efficace et habilement adapté. Les lecteurs feront fi de ce style un peu épais, tant il est aisé de rentrer dans l’histoire. Ce one-shot (BD en un seul volume), est cependant à réserver à un public adulte en raison de la rigueur des rapports humains et de certaines images assez… directes.

voir la fiche officielle ISBN 9782800133737