parution 08 février 2019  éditeur Dupuis  Public enfant / ado  Thème Humour

Aubépine T3

Pourquoi tant de laine ?

Désormais bien intégrée dans sa nouvelle école, Aubépine doit faire face aux exactions d’une armée de moutons menés par un monstre mi-homme mi-bélier. Une nouvelle aventure amusante pour l’attachante Aubépine.


 Aubépine T3 : Pourquoi tant de laine ? (0), bd chez Dupuis de Karensac, Pico, Turbogros, Böla
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2019

L'histoire :

À l’école, Aubépine s’est désormais faite de supers amis avec lesquels elle s’amuse beaucoup dans la cour de récré. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, la jeune fille va également retrouver son grand frère, Inerme. En effet, ce dernier était parti pour faire des études de géologie, mais il revient à la maison pour quelques jours. Tout serait parfait si d’étranges événements n’avaient pas lieu dernièrement dans la région : des incendies, des poteaux téléphoniques qui s’écroulent… Selon un camarade de classe d’Aubépine, ce serait l’œuvre du Dumpacabra, un monstre mi-homme mi-chèvre vivant dans les montagnes. L’espiègle fillette ne croit pas beaucoup à cette histoire. Cependant, après l’école, elle file rendre visite à la vieille bergère et tombe nez à nez avec un mouton en train de scier un poteau de téléphone ! En apercevant la fille, l’animal s’enfuit en courant et en laissant son méfait inachevé. Sans se poser de question, Aubépine se lance à sa poursuite en compagnie de ses amis, le chien Pelade et le renard furax. Cependant, une fois qu’ils ont rattrapé le mouton, d’autres ovins apparaissent et capturent les trois amis. Emmenés dans le camp fortifié de leurs adversaires, Aubépine et les autres sont enfermés dans une vraie prison. Le renard explique alors à ses potes que cette armée de moutons bien connue dans la région est particulièrement stupide. Pour preuve, il leur montre que la clé est restée dans la serrure…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C’est reparti pour un tour. Aubépine est déjà de retour pour une toute nouvelle aventure ! Pour coller au principe de la série, après l’été et l’automne, c’est désormais en hiver que l’héroïne vit ses nouvelles péripéties. Pour démarrer l’histoire, Karensac et Thom Pico nous montrent une Aubépine désormais très bien dans sa peau avec ses camarades de classe, sa famille et sa vie avec les êtres de la forêt. Mais rapidement cette quiétude va être mise à mal par l’arrivée d’une armée de moutons et de leur chef mi-homme mi-bélier. Et ils comptent bien s’en prendre aux humains ! Une nouvelle fois, les auteurs nous proposent une intrigue très agréable et surtout très drôle, puisque la menace n’en est pas vraiment une. Les moutons sont en effet complètement stupides et sont l’occasion de nombreuses situations amusantes et de francs éclats de rire. On apprécie également l’évolution des nombreux personnages au fil des albums, comme Aubépine elle-même, bien sûr, mais aussi son père, ou encore le renard Furax. Bref, ce troisième album se révèle plus réussi que ses prédécesseurs. Il propose même un final qui donne très envie de découvrir le prochain (et dernier ?) album. Quant à la mise en images, si Karensac s’est adjoint l’aide de Turbogros et Böla pour les couleurs, le tout reste dans la droite lignée des précédents avec des graphismes ronds, mignons, colorés et surtout très accrocheurs. En route vers le printemps, maintenant…

voir la fiche officielle ISBN 9791034737048