parution 05 mai 2004  éditeur Dupuis  collection Repérages
 Public ado / adulte  Thème Policier, Chronique sociale

La mémoire des arbres T12

Le tempérament de Marilou, tome 2

Un petit café, la forêt, la frontière, des hommes de passage, un mari peu regardant, et la belle Marilou qui ne danse pas le reggae mais sait ouvrir les braguettes !


La mémoire des arbres T12 : Le tempérament de Marilou, tome 2 (0), bd chez Dupuis de Servais
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2004

L'histoire :

Après le drame de l’épisode précédent, l’assassinat de Petrus, l’amant en titre de la belle Marilou et l’emprisonnement de son mari, la vie ne tarde guère à reprendre ses droits. Marilou embauche Jacques, un vagabond de passage comme pompiste et en fait son nouvel amant. Du coup la vie du café semble retrouver son petit train-train, si ce n’est l’absence du mari et la présence insistante de l’instituteur du village. Marilou n’en a plus que pour Jacquot. Il faut reconnaître qu’il y met du sien, il abat les corvées sans rechigner, prodigue à la belle insatiable tous les soins qu’elle réclame et surtout ne pose pas de questions. Il finira pourtant quand même par avoir des réponses…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A court d’inspiration, Servais nous avait habitué à mieux. Certes on retrouve dans cette chronique d’après guerre le crayonné habituel, les courbes avantageuses de l’héroïne et le charme un peu désuet des campagnes françaises. Mais, hélas, c’est à peu près tout. Le reste n’est qu’une suite de lourdeurs sans grand intérêt, cette histoire d’amour libre ne méritait sûrement pas de s’éterniser sur deux volumes. L’auteur utilise les flashbacks à foison pour remplir les pages, et cela à l’avantage de rendre la lecture du premier tome quasi facultative. L’action, si on peut parler d’action, se traîne au fil des pages jusqu’à une « fabuleuse » scène de révélations en cascade qui, loin de relever l’intérêt de l’histoire, la rend au contraire complètement abracadabrante. Et que dire du happy end, « vous reprendrez bien un peu de gigot ! » On attendra donc la prochaine livraison…

voir la fiche officielle ISBN 9782800135243