parution 04 mars 2011  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Thriller

La route Jessica T3

Le désir et la violence

Les tueurs qui traquent Jessica la retrouve intégrée au sein d'une communauté mormone. L'heure des explications entre ennemis est venue. Ça va gicler... Conclusion musclée d'un cross-over mystique à la série Jessica Blandy.


La route Jessica T3 : Le désir et la violence (0), bd chez Dupuis de Dufaux, Renaud
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Jessica Blandy et son fils adoptif Rafaele se sont réfugiés au sein d'une communauté mormone appelée Corpus Christi. Ils se savent recherchés par divers tueurs, mais ils ignorent encore les raisons de cette traque. Or, ce jour là, l'état de santé critique du frère Liam nécessite des soins extérieurs, ce qui est contraire aux principes de la communauté. La jeune Rebecca propose tout de même d'aller chercher l'infirmière qui loge depuis peu, selon la rumeur, chez Mister Sandau : si celle-ci ne touche pas le corps consacré de Liam, des soins peuvent être prodigués... Or, l'infirmière en question n'est autre que Blanche, qui poursuit la piste de Jessica Blandy, distribuant sur sa route ses injections de produit mortel. Quand Rebecca débarque chez Sandau, elle trouve le vieux logeur ligotée à la cave. Tapie dans un coin, une seringue à la main, Blanche les tue tous les deux, après que Rebecca lui ait donné l'occasion rêvée d'approcher Jessica Blandy. Peu après le départ de Blanche pour la communauté, Soldier et sa fille Agripa débarquent à leur tour chez Sandau. Ils découvrent les deux cadavres et la voiture de Blanche cachée dans les fourrés. Ils ont une longueur de retard, mais ils s'en moquent : ils se doutent que Blanche ramènera forcément sa proie par ici. Pendant ce temps, au sein de la communauté, le séduisant Rafaele fait succomber une jeune fille à la tentation et batifole avec elle dans les champs de blé...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le dernier tome de la trilogie cross-over de la mythique série Jessica Blandy était logiquement très attendu : il est en effet à la fois celui qui conclut, mais aussi celui qui révèle les fondations de cette traque mortelle plurielle. En effet, depuis deux tomes, le scénariste Jean Dufaux nous donne à suivre différents tueurs qui on fait leur cible de la romancière... mais on ne savait toujours ni par qui, ni pourquoi. On y voit plus clair avec ce tome 3... mais juste un peu. Car Dufaux en garde encore suffisamment sous le pied pour un éventuel prochain cycle. Le principal changement vient de Jessica, qui mène de nouveau les débats, comme s'il s'agissait d'un épisode de sa série à elle, au centre d'une intrigue riche en révélations et en action (ça flingue, ça combat et ça explose !). Evidemment, l'ambiance étrange confine à l'ésotérique le plus David-Lynchien. Evidemment, l'héroïne à la destinée tourmentée conserve tout du long sa classe légendaire, improbable et artificielle. Evidemment, quelques pirouettes narratives (la liste mortelle fait une entorse à son principe...), zones d'ombres fantastiques (ah, le diable...) et interludes abracadabrants (le petit singe et la noix...) sont aussi au menu... Mais tout cela fait désormais partie de la « recette Jessica Blandy ». La grande nouveauté du cycle tiendra donc surtout de la technique de dessin employée par Renaud (en couleur directe) et de la rythmique originale imposée par le découpage de ses planches (deux rangées de cases verticales, souvent cadrées en plans serrés sur les protagonistes).

voir la fiche officielle ISBN 9782800147598