parution 01 avril 2011  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Esotérique, Aventure - Action, Mondes décalés

Les démons d'Alexia T7

Chair humaine

Alexia et Bérénice se rendent sur une île grecque afin d'y résoudre une mystérieuse enquête concernant des furets se nourrissant de chair humaine... Une ultime enquête absorbante, située entre horreur et thriller.


Les démons d'Alexia T7 : Chair humaine (0), bd chez Dupuis de Dugomier, Ers, Smulkowski
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2011

L'histoire :

Alexia, désormais directrice du Centre de Recherche des Phénomènes Surnaturelles (CRPS) et Bérénice, secrétaire du centre, doivent se rendre très prochainement en Grèce pour assister à un congrès. Avec deux jours de temps libre durant le séjour, Bérénice compte bien en profiter pour se faire dorer la pilule sur la plage. Elle réussit même à convaincre Alexia de se détendre avec elle. Malheureusement, entre temps, Alexia reçoit un mail lui signalant une activité surnaturelle sur une île déserte de Grèce. En effet, cette île semble colonisée par des furets se nourrissant de chair humaine. Alexia décide alors de s'y rendre avant le congrès afin de découvrir ce qui s'y passe. Dans l'avion, Bérénice exprime son mécontentement de voir son week-end de bronzette se transformer en heures sup'. Mais son amie n'y prête pas attention, car depuis quelques jours, elle est soucieuse. Un soir, en passant devant une croix, Alexia a en effet vu son ombre grandir et se transformer sans qu'elle puisse expliquer l'origine de ce phénomène. Plus tard, arrivées à l'aéroport d'Athènes, les deux filles attendent patiemment l'arrivée du correspondant régional du CRPS. Après avoir poireauté un long moment, elles se décident à prendre un taxi pour se rendre à l'hôtel. Enfin dans leur chambre, Alexia et Bérénice entendent soudain tambouriner à leur porte. Bérénice ouvre et tombe nez à nez avec un homme en surcharge pondérale et à bout de souffle qui s'écroule d'épuisement sur son lit...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour son ultime aventure, Alexia, la sorcière-exorciste, change de décor pour se rendre sous le soleil méditerranéen. Contrairement à ce qu'espère son amie Bérénice, ce ne sera nullement pour prendre des vacances : en compagnie de Nikis, le correspondant local, et de quatre militaires, les deux filles vont être aux prises de furets dans une ancienne base militaire. Le récit devient dès lors riche en tensions et oscille entre thriller à suspense et film d'horreur. Très vite, l'objectif du groupe ne devient plus uniquement de réussir la mission, mais aussi de survivre dans cet environnement clos. Le récit signé Vincent Lodewick, dit Dugomier (Le marsupilami) est efficace. L'idée du changement de décors, mais aussi de protagonistes (pas de Pleston, ni de Olf, ni de Sarah Perkins), amène un petit vent de fraîcheur à la série. L'histoire se construit de manière optimale et plaira aux amateurs d'émotions fortes et de thriller horrifique. Les séquences à hautes tensions sont entrecoupées de quelques scènes humoristiques, jouant beaucoup sur la plastique des deux héroïnes et permettant d'alléger légèrement le ton sombre du récit. Les dessins de Benoît Ers (Beauté fatale) sont à la fois simples et captivants, avec un très gros travail dans les graphismes de l'ancienne base militaire. Le décor y joue en effet sur les ombres et les contrastes, pour un résultat intensifiant plus encore le thriller. On ne dirait pas non à de prochaines aventures, après ce très bon récit. Néanmoins, les auteurs semblent vouloir se consacrer à d'autres projets...

voir la fiche officielle ISBN 9782800147154