parution 01 janvier 2007  éditeur Dupuis  collection Empreinte(s)
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Esotérique

Matière fantôme T2

Bêta

Le clone Silenzio3, chasseur de procréateurs dissidents, déclenche de profondes mutations au sein du vaisseau-monde. Science fiction et métaphysique, dans la veine de 2001 L'odyssée de l'espace...


 Matière fantôme T2 : Bêta (0), bd chez Dupuis de Fléchard, Douay, Häflinger
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2007

L'histoire :

Le vaisseau monde, une vaste station flottant dans l’espace interstellaire, est dorénavant habité par des milliers de personnes, toutes clonées à un âge adulte par… le vaisseau-monde. La procréation naturelle est punie de la peine de mort, car elle conduirait à des enfants mort-nés. Dans cette conjoncture, Silenzio3 (clone de Silenzio2, lui-même clone de SIlenzio1) est un régulateur, c'est-à-dire qu’il traque les clones qui s’adonnent à ces pratiques « contre-nature ». Il vient justement d’arrêter un couple, lorsqu’il se rend à la cérémonie funèbre du « premier homme ». En effet, celui qui a permis de redonner vie au vaisseau monde et par-là même à la civilisation, vient de s’éteindre, à l’âge de 900 ans. L’éloge du grand-prêtre, à laquelle assiste la quasi-totalité des habitants, est à la mesure du destin inouï de cet être. Puis Silenzio3 reçoit une nouvelle mission du grand-prêtre : retrouver, en solo, un certain Orey2. Peu conformes, ces recherches sont rythmées par de curieuses mutations au sein du vaisseau-monde : des soubresauts secouent les deux hémisphères, des pièces s’agrandissent, jusqu’à devenir des régions entières…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après un Alpha surprenant et enthousiasmant, Hugues Fléchard et Stéphane Douay récidivent avec un Bêta tout aussi ambitieux et désarçonnant. Une nouvelle fois, ils placent une trame originale de science-fiction dans l’axe d’une réflexion métaphysique complexe. C’en est même parfois tellement vaste, que chacun voudra bien en retirer sa propre interprétation. En effet, si les évènements auxquels est livré le héros Silenzio3 peuvent se découvrir au premier degré, une lecture philosophique de cette histoire nous amène à penser qu’il peut s’agir d’une « allégorie technique » de la vie (cf l’allusion au mythe de la caverne) ou encore à une hypothétique genèse de notre civilisation humaine (cf les caissons de survie accrochés à des artères géantes, comme autant de brun d’ADN). En tous les cas, tous ces éléments insolites sont loin d’être gratuits et sortent assurément la science-fiction des sentiers battus. Ils ouvrent en outre des domaines de réflexion très vastes… A l’inverse de ce scénario volontairement ouvert signé Hugues Fléchard, le dessin réaliste de Stéphane Douay est fluide et lisible. Quelques séquences, aux perspectives vertigineuses, restent longtemps en mémoire…

voir la fiche officielle ISBN 9782800139326