parution 04 juin 2010  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Humour

Miss Annie

Miss Annie, petite chatte de 5 mois vivant au sein d'un foyer aimant, découvre le monde extérieur et sympathise avec des souris. Interprétation d'une vie ordinaire de chat d'après une minutieuse et tendre observation...


Miss Annie, bd chez Dupuis de Le Gall, Balthazar, Doo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2010

L'histoire :

Miss Annie est une petite chatte noire et blanche de 5 mois. Elle mène peinarde sa vie de chat au sein d’un foyer aimant, composé de Sonpapa (écrivain), Dadame (rédactrice dans une revue littéraire) et de leur fille Sarah (collégienne). Le quotidien est bien rodé pour Miss Annie : elle roupille, grimpe sur des trucs, en fait tomber d’autres, déchiquette des feuilles, ou déroule une pelote de laine, histoire de se divertir un peu. On la gronde parfois, mais jamais bien méchamment et il suffit en général de ronronner un bon coup en se frottant aux jambes pour que le pardon s’impose. Ce jour là, Miss Annie tombe nez à nez avec une souris, trop tétanisée pour s’enfuir. Or, plutôt que de la choper, Miss Annie sympathise avec elle ! Elle la baptise même Keisha, comme la meilleure copine de Sarah (elle ‘la entendu au téléphone), car la souris n’avait auparavant pas de nom. Plus tard, la question se pose de savoir si Miss Annie a la maturité suffisante pour qu’on puisse la laisser en liberté à l’extérieur. La chatte attend ce jour avec une grande impatience : même si elle ne sait pas pourquoi, c’est son instinct téméraire qui parle. Et tout commence le jour où elle profite d’une fenêtre entrebâillée au premier étage pour sauter sur une branche d’arbre. Aussitôt la truffe au vent, elle fait la rencontre de Zénon, un vieux chat de gouttière et Mademoiselle Rostropovna, une élégante angora…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec tendresse et simplicité, Miss Annie nous propose de voir la vie à travers les yeux d’une petite chatte de 5 mois, au sein et aux alentours d’un doux foyer. A l’origine de ce projet, il y a sans doute l’affection que portent les auteurs Frank Le Gall (papa de Théodore Poussin) et Flore Balthazar à l’endroit de leur animal bien aimé. Notons d’ailleurs que le chat est souvent l’animal de compagnie des dessinateurs/auteurs de BD, métier par excellence solitaire et calme. Ici, en 6 chapitres et un épilogue, soit 58 planches, Miss Annie présente son quotidien, part en exploration à l’extérieur, sympathise avec les chats du quartier, joue les entremetteuses pour un couple de souris et se livre à un redoutable combat nocturne de toits. Bref, de quoi faire globalement le tour d’une vraie vie de chat fantasmée ! A travers les dialogues et pensées en voix-off, ces interprétations de la psychologie animale ne sont ni dénuées de sens, ni de malice. Le dessin de Flore Balthazar n’est certes pas d’une intense virtuosité graphique, mais il suffit à rendre parlantes les mimiques félines courantes. Tout pertinents soient-ils à travers leur rendu graphique, les attitudes et les comportements instinctifs résultent de touchantes translations anthropomorphiques, un peu à la manière dont le faisait Walt Disney dans ses dessins animés mettant en scène les animaux domestiques. Notamment, difficile de ne pas penser aux Aristochats en voyant Zénon et Rostropvna. Enfin, on est juste un peu surpris que cet album ne sorte pas à la mi-août…

voir la fiche officielle ISBN 9782800146584